Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les trois touristes sud-américaines, placées en rétention près de Rouen, doivent récupérer leur passeport ce mardi

Les trois touristes sud américaines vont pouvoir récupérer leur passeport. La Préfecture de Seine-Saint-Denis l'a indiqué à nos confrères de France Info.

Adriana, la bénévole qui héberge les trois touristes, Wilma, Liliana,  Elsa qui les a recueillies sur le bord de la route, et Jennifer et
Adriana, la bénévole qui héberge les trois touristes, Wilma, Liliana, Elsa qui les a recueillies sur le bord de la route, et Jennifer et © Radio France - Flavien Groyer

Rouen, France

Du mouvement dans l'affaire des trois touristes sud américaines placées en rétention en Région Parisienne puis à Oissel près de Rouen. La préfecture de Seine-Saint -Denis doit leur rendre leur passeport ce mardi 20 aout au matin, comme elle l'a annoncé à nos confrères de France info. Ce lundi 19 août, France Bleu Normandie a diffusé les témoignages poignants de ces femmes qui étaient en transit à Roissy et ont été placées en rétention à Oissel près de Rouen. Mais l'affaire n'est pas encore terminée. 

Passeports confisqués

Les trois touristes, deux colombiennes, et une vénézuélienne,  qui ne se connaissaient pas, avaient une correspondance à Paris fin juillet, elles devaient ensuite se rendre à Genève et à Madrid. Elles ont été interpellées et placées en centre de rétention pendant une quinzaine de jours parce qu'elles n'avaient pas d'attestation d'hébergement dans le pays où elles se rendaient ou pas assez d'argent sur elles. Les passeports des trois touristes avaient été confisqués par la préfecture de Seine-Saint-Denis après qu'elles ont été arrêtées par la police aux frontières à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Tout n'est pas terminé

Le Tribunal de Rouen avait cependant estimé que la rétention de ces trois femmes n'était pas régulière. La justice les avait libérées.  Ce lundi, la Préfecture a indiqué, à nos confrères de France Info, qu'elle s'en tiendrait à la décision de justice.

Jennifer et Liliana pourraient repartir en Colombie. Même si leur souhait de départ était des vacances à Madrid. Pour l'une d'entre elles, l'histoire n'est pas terminée. En effet, Wilma qui veut aller voir son fils malade à Genève ne devrait pas pouvoir aller en Suisse tout de suite. 

Si le Tribunal Administratif de Rouen décide de la levée de l'Obligation de quitter le territoire français dans les prochains jours, les trois touristes pourraient enfin circuler librement en France et dans l'espace Shenghen.

Choix de la station

France Bleu