Faits divers – Justice

Un voleur de truffes condamné à trois mois de prison ferme

Par Aurélie Lagain et Jérémy Marillier, France Bleu Vaucluse et France Bleu mardi 4 octobre 2016 à 4:30 Mis à jour le mardi 4 octobre 2016 à 7:26

Les truffes d'été sortent à la surface lorsqu'elles sont mûres.
Les truffes d'été sortent à la surface lorsqu'elles sont mûres. © Radio France - Pauline Ben Ali

Un voleur de truffes a été condamné à de la prison ferme devant le tribunal correctionnel d'Avignon, alors que les trufficulteurs manifestaient ce mardi matin devant le palais de justice.

Les producteurs de truffes ont manifesté ce mardi matin devant le palais de justice d'Avignon. Ils demandent à ce que les peines prononcées contre les voleurs de truffes soient exemplaires.

Ils ont été visiblement suivis par la justice. Un homme a été condamné à trois mois de prison ferme ce mardi matin (et 3.240 € de préjudice). Le procureur avait requis deux ans.

Des vols quotidiens

La victime ? Un producteur de truffes de Lagnes, qui estime avoir perdu dans l'affaire un à deux kilogrammes de diamant noir par semaine.

Il a découvert les vols en novembre 2015, des vols répétés tous les jours. Il avait installé une caméra dans sa truffière, et avait finalement réussi à filmer deux individus le 30 décembre. Seul un avait été identifié, il comparaissait pour vols en réunion.

L'homme condamné affirme n'avoir volé que deux truffes, pour sa propre consommation à Noël.

Une dizaine de trufficulteurs étaient là, au Tribunal, pour soutenir leur confrère - Radio France
Une dizaine de trufficulteurs étaient là, au Tribunal, pour soutenir leur confrère © Radio France

"Une peine exemplaire".

L'avocate du trufficulteur, Me Sandra Bouix, réclamait une peine "exemplaire", c'est-à-dire assez lourde pour dissuader ceux qui envisageraient de se lancer dans le vol de truffes à l'approche des fêtes de fin d'année.

La réaction de Me Sandra Bouix

"Pas de rondes avec des armes".

Patrice Goavec, président des trufficulteurs de Vaucluse évoque un "ras-le-bol" et demande aux autres trufficulteurs de ne pas effectuer "des rondes avec des armes".

Le soulagement des trufficulteurs de Vaucluse présents au Tribunal

Partager sur :