Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quend : les vingt-trois migrants retrouvés à Quend-Plage doivent quitter le territoire français

-
Par , , France Bleu Picardie

Après près de 24H d'audition, les vingt-trois migrants retrouvés dimanche 5 avril sur la plage de Quend ont été remis en liberté ce lundi matin, avec une obligation de quitter le territoire français. C'est la deuxième fois que des migrants sont retrouvés sur une plage picarde en quelques mois.

La plage de Quend (archives)
La plage de Quend (archives) © Radio France - Bastien Deceuninck

Les vingt-trois migrants découverts dimanche matin sur la plage de Quend ont été remis en liberté ce lundi matin, avec une obligation de quitter le territoire français. Ces vingt Vietnamiens et trois Irakiens, tous majeurs, avaient été repérés par des pêcheurs, frigorifiés dans une embarcation de sept mètres de long. 

Un naufrage de migrants en juillet dernier au large d'une plage picarde

Ces 23 migrants ont été auditionnés pendant près de 24 heures, une procédure relativement longue car il fallait avoir recours à des traducteurs. Ces 20 Vietnamiens et 3 Irakiens ont été entendus par la gendarmerie dans une salle mise à la disposition par la mairie de Quend.

Ce lundi matin, une fois leurs auditions terminées, les 23 migrants ont été remis en liberté, avec l'obligation immédiate de quitter le territoire français. 

Leur présence sur le littoral samarien surprend les autorités car d'habitude, les départs pour traverser la Manche se font plutôt de chez nos voisins du Nord ou du Pas-de-Calais. Mais là, il s'agit de la deuxième fois en quelques mois que des migrants sont retrouvés sur une plage picarde. Dernier exemple en date, à Cayeux en juillet dernier. 12 personnes avaient fait naufrage peu après leur départ direction le Royaume-Uni.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess