Société

Levallois-Perret : "pas de noir" dans une annonce immobilière, le Défenseur des droits ouvre une enquête

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris Région et France Bleu mardi 27 décembre 2016 à 17:08 Mis à jour le jeudi 29 décembre 2016 à 10:21

Une agence immobilière Laforêt (photo d'illustration)
Une agence immobilière Laforêt (photo d'illustration) © Maxppp - Bruno Levesque

C'est un particulier qui a alerté les réseaux sociaux. Une annonce locative à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, mentionnait ne vouloir que des locataires "de nationalité française" et "pas de noir". Au micro France Bleu, l'agence Laforêt, en charge du bien, parle d'un acte isolé.

"Attention pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de noir", voilà ce que l'on peut lire sur la fiche technique de location d'un appartement situé à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. C'est un particulier, en recherche d'un appartement et qui était allé visiter le bien, qui a alerté les réseaux sociaux. L'agence Laforêt, en charge du bien, présente aujourd'hui ses excuses et met en avant "un acte isolé" d'une agent immobilier qui ne travaille plus pour le groupe depuis déjà plusieurs mois.

"Suite à cela, j'ai pris des dispositions pour ne plus travailler avec ce propriétaire" - le directeur de l'agence Laforêt

Le responsable de l'agence des Lilas, où le bien était en gestion, affirme avoir découvert la fiche technique de location lors de la visite de l'appartement, visite effectuée en novembre dernier, alors que son nom apparaît sur la fiche avec la mention "signé le 19/10/2016". Il plaide "l'acte isolé" d'une de ses anciennes salariées avec une fiche rédigée il y a plus de deux ans et ressorti à l'occasion d'une nouvelle mise en location du bien. Il reconnaît toutefois sa négligence : "cela a échappé à ma vigilance, cela a été aussi une négligence de ma part, je le reconnais, de ne pas m'en être rendu compte. Cette personne ne fait plus partie de la société et nous avons pris des dispositions pour que cela ne se reproduise plus. Je vais consacrer encore plus de temps à sensibiliser l'équipe commerciale pour lutter contre la discrimination" déclare-t-il, ajoutant à plusieurs reprises que c'est une pratique "contraire à ses valeurs" ayant lui-même "des parents issus de l'immigration'. Laurent Balestra affirme également au micro de France Bleu Paris avoir immédiatement présenté ses excuses à la personne qui est tombée sur la fiche technique.

La réaction du responsable de l'agence au micro de France Bleu Paris

Quant à la propriétaire aux critères racistes selon le responsable de l'agence, le groupe Laforêt qui gérait plusieurs de ses bien déclare avoir mis fin à toute collaboration avec cette cliente.

Une plainte déposée contre l'agence et la propriétaire

L'affaire ne va pas en rester là. Ce mardi soir, le Défenseur des droits annonce avoir ouvert une enquête. SOS Racisme précise, via un communiqué, étudier "la faisabilité d'une action judiciaire". Une autre association, la Maison des potes-Maison de l'Egalité déclare avoir déposé plainte contre l'agence et la propriétaire pour "subordination d'offre locative à un critère de nationalité et de couleur de peau". Le groupe Laforêt a par ailleurs annoncé mercredi soir qu'il suspendait son contrat avec l'agence des Lilas, le temps de faire la lumière sur cette histoire.