Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ligné : une interpellation mouvementée, un gendarme blessé

dimanche 23 décembre 2018 à 12:44 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Des gendarmes d'Oudon ont été pris à partie par un groupe de jeunes à Ligné ce samedi soir. Ils intervenaient après le signalement du vol de clefs dans un bar. L'un des jeunes s'est rebellé, aurait proféré des menaces de mort et blessé l'un des gendarmes au visage. Il a été interpellé.

Un gendarme a été blessé lors de l'interpellation
Un gendarme a été blessé lors de l'interpellation © Maxppp -

Ligné, France

Il est 21 heures ce samedi soir quand la patrouille de gendarmerie intervient dans un bar de Ligné où on leur a signalé le vol d'un trousseau de clefs. Ils recherchent le suspect dans le centre-ville et tombent sur un groupe d'une quinzaine de jeunes, dont un proche de celui qui est soupçonné d'être l'auteur du vol.  Le ton monte. Des menaces et des insultes fusent. " Si tu touches à mon pote, je te bute" aurait notamment déclaré le proche du voleur présumé. S'en suit une course-poursuite à pied. Les jeunes jettent divers projectiles. L'un des gendarmes est blessé au visage après un coup de poing.  Pour faire reculer le groupe, il sort son arme de service.  

Interpellation compliquée, des gendarmes en renfort.

Le PSIG, peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie d'Ancenis est appelé en renfort.  Là encore, l'interpellation est mouvementée. Le jeune qui aurait proféré les menaces continue à vouloir en découdre. Il est finalement interpellé alors qu'il tient un couteau (dont la lame est repliée) à la main. Il est placé en garde à vue pour "menaces de mort et violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, outrages et détention d’une arme".  Agé de 19 ans, il est déjà connu pour être l'auteur de violences sur un médecin du secteur. Quant au voleur présumé des clefs, il n'a pas été arrêté.