Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute la saison 2017-2018 de l'AS Nancy Lorraine

Ligue 2 : combien peut coûter l'ASNL ?

mardi 15 mai 2018 à 21:23 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Combien peut coûter l'AS Nancy Lorraine ? Alors que le président Jacques Rousselot a annoncé un compromis de vente avec un fond américain, on se pose cette question : comment le prix d'un club de football est-il fixé ?

Les supporters du Saturday FC (ici lors des 50 ans de l'ASNL) promettent des "actions revendicatives".
Les supporters du Saturday FC (ici lors des 50 ans de l'ASNL) promettent des "actions revendicatives". © Radio France - Cédric Lieto

Nancy, France

Combien faut-il mettre de zéros au chèque pour s'acheter l'AS Nancy Lorraine ? Le club au chardon devrait être cédé dans les prochaines semaines par Jacques Rousselot à des investisseurs américains. Aucune communication n'a été faite pour l'instant sur le montant mais nous avons voulu savoir comment le prix d'un club de football pouvait être évalué. 

On va briser le suspense, vous n'aurez pas la réponse à la fin de cet article mais vous comprendrez comment ce prix "se construit". Il est très difficile à définir car il n'existe pas de marché des clubs de football à proprement parler avec des critères totalement objectifs.

Des murs et des joueurs

Beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte mais le premier reste économique, ce que possède l'AS Nancy Lorraine, comme l'explique Christophe Lepetit, économiste du sport au centre de droit et d'économie du sport de Limoges : 

On va regarder ce que détient le club effectivement, d'un point de vue immobilier, d'un point de vue mobilier, quelles sont les dettes du club, les engagements auxquels le club doit faire face. A parti de là, on va pouvoir commencer à déterminer un prix de vente."

Ca ne suffit pas, il y a aussi une part immatérielle. Ce que peut vendre Jacques Rousselot, c'est aussi 51 ans d'histoire, un palmarès, l'image du club de Michel Platini, un public : tout cela a une valeur. Dernières questions à se poser : que cherche à gagner le potentiel acheteur ? A quoi ce club va lui servir ? En fonction de la réponse, il peut accepter de payer un peu plus cher, selon Christophe Lepetit : 

Si ce sont des repreneurs qui ont des affaires ou qui veulent développer des affaires dans l'Est de la France, acquérir un club comme l'AS Nancy Lorraine, ça leur ouvre demain toutes les portes des décideurs publics et privés [...] Ca peut lui ouvrir des portes sur des marchés qui pourront lui permettre de faire du business dans son activité quotidienne [...] Cette valeur peut entrer en ligne de compte."

Des investisseurs surtout étrangers

Vous l'avez compris : impossible de donner un prix fiable à 100%. On pourrait être surpris, en revanche, ce qui n'est pas surprenant, c'est le fait de trouver des investisseurs étrangers. Les fortunes françaises ne s'intéressent plus au football, question de moyens et de culture d'après Christophe Lepetit : 

Chez les grands patrons du monde économique français, il y a encore un peu de désintérêt voire de mépris pour le football, il ne faut pas s'en cacher. Le contexte économique en France n'est pas forcément très florissant même si ça repart un peu. Les principales forces financières et économiques se situent plutôt à l'étranger."

Une tendance lourde dans le football français. Ce mardi, c'est un investisseur américain qui est entré en négociation pour le rachat de l'AS Saint-Etienne.