Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille : deux mamans en haut d'une grue pour demander la scolarisation des enfants handicapés

-
Par , France Bleu Nord

Après avoir passé plus de 12 heures à 60 mètres de haut, deux mères d'enfants handicapés sont finalement redescendues de leur grue près du Zénith de Lille. Le rectorat s'est engagé à lancer une campagne de recrutement d'auxiliaires de vie scolaires dès ce jeudi.

Les deux mamans sont installées dans la cabine de cette grue de 60 mètres de haut.
Les deux mamans sont installées dans la cabine de cette grue de 60 mètres de haut. © Radio France - Stéphane Barbereau

Elles étaient prêtes à rester une semaine, voire deux. C'est finalement au bout de douze heures que deux mères d'enfants handicapés qui étaient montées ce mercredi matin, vers 3 heures, sur une grue de 60 mètres de haut, près du Zénith de Lille, sont finalement redescendues. Elles voulaient alerter sur le manque d'auxiliaires de vie scolaire (AVS). Le rectorat a promis de lancer une campagne de recrutement dès jeudi.

Un mois et demi avant les premiers recrutements

"On estime que cette année, environ 10.000 enfants handicapés n'ont pas fait leur rentrée en France, près d'un millier dans le Nord-Pas-de-Calais", racontait ce mercredi matin sur France Bleu Nord Pascal Duval, président du Collectif Citoyen Handicap" à l'origine de cette action et époux d'une des deux femmes mobilisées.  Face au manque d'auxiliaires de vie (AVS), de nombreux parents renoncent à scolariser leurs enfants. Le père de famille et d'autres parents ont été reçus dans l'après-midi en préfecture du Nord. "Le rectorat a promis de lancer une campagne de recrutement dès demain. Mais le temps de contacter Pôle Emploi, cela pourra prendre un mois et demi", précise Pascal Duval qui n'a pas obtenu de chiffre précis.

Tous ceux qui montent sur des grues obtiennent ce qu'ils veulent

Le collectif de parents préparait cette action depuis plusieurs semaines, après avoir sollicité, en vain, les autorités. "Madame Cluzel (secrétaire d'Etat chargée du handicap, ndlr), botte en touche de façon systématique, le ministre de l'éducation nationale aussi. Le rectorat de Lille ne semble pas vouloir nous répondre. On passe à des solutions plus extrêmes", explique Pascal Duval. Lui et son épouse Miryem avaient d'ailleurs déjà obtenu un accompagnement pour leur deux garçons à Mons en Baroeul après être montés sur une grue à Lilles Fives, en février 2016,"ça a fonctionné pour nous, ça a fonctionné pour une maman à Strasbourg. Tous ceux qui montent sur des grues obtiennent ce qu'ils veulent".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess