Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lille : opération coup de poing de la police à Wazemmes

-
Par , France Bleu Nord

Une trentaine de policiers ont été déployés ce lundi après-midi rue des Postes pour des contrôles de commerce, d'identité et routiers. Bilan : 4 interpellations et 3 fermetures de snacks/épiceries.

Des policiers procèdent à des contrôles routiers
Des policiers procèdent à des contrôles routiers © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

14h15, ce lundi après-midi, plusieurs voitures et fourgonnettes de police investissent la rue des Postes entre le rond-point des Postes et celui du Serpent. Les fonctionnaires multiplient les contrôles, dans le calme. En moins d'une heure, une cinquantaine de contrôles sont réalisés, tous dans le calme. Trois commerces type snack ou épicerie sont en infraction pour des normes incendie non respectées (absence d'extincteurs), du jeu de hasard interdit, défaut d'affichage,... Ce qui entraîne la fermeture immédiate du commerce en attendant sa remise aux normes. Six commerces avaient été ciblés, trois seulement ont été contrôlés, les trois autres ont fermé leur rideau en voyant arriver les policiers. D'où l'intérêt de ces coups de filets brefs explique la commissaire Lucile Klein : 

Une fois qu'on est vu, les gens ont moins tendance à sortir. 

"Mieux vaut être sur un secteur quelques minutes et revenir plus tard", ajoute l'officier de police. 4 personnes ont été interpellées lors de ces contrôles : 2 pour travail dissimulé, 1 personne pour conduite en état d'ivresse et 1 personne pour séjour irrégulier en France.

Reportage lors du contrôle de police rue des Postes

Sauf que ces contrôles répétés agacent aussi certains habitants, notamment les plus jeunes comme Samir : 

L'habit fait le moine. Quelqu'un en survêtement, c'est forcément quelqu'un qui fait n'importe quoi - Un jeune habitant

"On se fait insulter et pourtant on n'a rien de mauvais, la plupart travaillent, paient leurs impôts ici" précise ce jeune graphiste qui a grandi à Wazemmes.

Des habitants de Wazemmes dénoncent des contrôles discriminatoires

Du côté de la police, on nie tout contrôle au faciès : "On ne contrôle pas toujours les mêmes, ce sont vraiment des contrôles aléatoires qui sont effectués et qui peuvent concerner toutes les personnes qui sont dans le secteur".

Choix de la station

France Bleu