Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille-Sud : un jeune homme meurt en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Un jeune homme, sans papiers sur lui, est mort ce dimanche 23 août à l'hôtel de police de Lille-Sud, alors qu'il se trouvait en garde à vue suite à une tentative de cambriolage. Une enquête est ouverte.

Le jeune homme est mort à l'hôtel de police de Lille
Le jeune homme est mort à l'hôtel de police de Lille © Radio France - Nicole Buyse

Une enquête est ouverte après le décès d'un homme lors de sa garde à vue à Lille-Sud ce dimanche. L'information, révélée par La Voix du Nord, est confirmée officiellement par le parquet de Lille. Le jeune homme a été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche alors qu'il s'apprêtait à commettre un vol par effraction, rue Barthelemy Delespaul, à Lille. Placé en garde à vue, il est retrouvé inanimé dans sa cellule dans la matinée. Les circonstances de son décès restent encore à éclaircir. L’autopsie qui vient d'être menée conclut à un "décès d'origine naturelle ou toxique" indique le parquet de Lille, mais des examens complémentaires ont été demandés.

Les circonstances du décès restent à éclaircir

Le jeune homme qui est mort en garde à vue n'avait pas de papiers sur lui; on ne sait donc pas pour le moment quel âge il a, ni même s'il est majeur ou mineur. On ignore également s'il habite Lille ou sa région. 

Une source proche du dossier affirme que le jeune homme a bien vu un médecin, comme le veut la procédure, juste après son interpellation vers deux heures du matin. Le médecin n'aurait pas jugé son état de santé incompatible avec un placement en garde à vue, indique le parquet de Lille. Des fonctionnaires de police sont en cours d'audition. 

Le parquet de Lille, en charge du dossier, écarte "toute cause traumatique ou suspecte" pour expliquer le décès du jeune homme, au vu des différents éléments récoltés jusqu'ici (auditions de policiers, vidéosurveillance des cellule, et résultats de l'autopsie, qui conclut à une mort "d'origine naturelle ou toxique"). Des expertises complémentaires sont toutefois toujours en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess