Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lille : un enseignant de maternelle poursuivi pour exhibitionnisme

lundi 27 mars 2017 à 18:35 Par Clément Lacaton, France Bleu Nord et France Bleu

Un professeur des écoles de 26 ans est soupçonné de faits d'exhibition sexuelle à Lille, dans le quartier Saint-Maurice, visé par une plainte de parents. Les faits se seraient déroulés début mars dans une classe de l'école maternelle La Fontaine.

Devant l'école maternelle La Fontaine, dans le quartier Saint Maurice à Lille, lundi 27 mars 2017.
Devant l'école maternelle La Fontaine, dans le quartier Saint Maurice à Lille, lundi 27 mars 2017. © Radio France - Clément Lacaton

Lille, France

Plusieurs semaines après les faits, l'inquiétude plane sur l'école maternelle La Fontaine, dans le quartier Saint-Maurice à Lille. L'un des enseignants, âgé de 26 ans, est poursuivi pour exhibitionnisme. Ce jeune professeur des écoles remplaçant aurait profité d'un atelier en petit groupe pour agir, devant une dizaine d'élèves de moyenne section, garçons et filles, et en l'absence d'une ATSEM (ces personnes chargées d'aider le professeur en classe de maternelle, NDLR). Un atelier dans lequel il raconte habituellement des histoires, des contes, "des pièces de théâtre", glisse une mère de famille. Des faits d'exhibition donc, mais certains parents parlent aussi d'"attouchements".

L'enseignant suspendu

Des parents ont porté plainte début mars, l'enseignant a ensuite été suspendu"à titre conservatoire pour permettre à l’enquête de se dérouler sereinement", précise l'académie de Lille. Une réunion d'information s'est tenue à l'école ce lundi soir avec les parents d'élèves, en présence d'une inspectrice de l'Education nationale, d'un médecin et d'un psychologue scolaires.

C'est sûr qu'il y a eu certaines choses mais on reste sur la réserve"

Les enfants seront entendus cette semaine par les enquêteurs de la brigade des mineurs, certains parents ont été convoqués ce lundi. Laëtitia a sa fille dans la classe concernée : "Je l'ai questionnée mais elle ne m'a rien dit de précis. Tout est à prendre avec des pincettes, donc c'est sûr qu'il y a eu certaines choses mais on reste sur la réserve". Et quand on lui parle de ce jeune professeur des écoles : "C'était un bon maître, un maître calme, je n'ai rien à lui reprocher. Sur le plan comportemental, il n'y avait rien qui était prédestiné à ce genre de choses."

Devant l'école maternelle La Fontaine, dans le quartier Saint Maurice à Lille, lundi 27 mars 2017. - Radio France
Devant l'école maternelle La Fontaine, dans le quartier Saint Maurice à Lille, lundi 27 mars 2017. © Radio France - Clément Lacaton

Plusieurs semaines après les faits, les parents ne savent pas ce qui s'est réellement passé, confie une autre maman : "C'est très difficile, délicat, parce que les enfants sont petits, certains sont bloqués, n'osent pas parler. Les enfants ne comprennent pas."

Des parents "effrayés"

Hors micro, certains parents se disent "effrayés". Tout va très vite dans cette petite école de 80 élèves, les inquiétudes aussi. "Les investigations débutent", nous informe ce lundi soir le parquet de Lille. L'académie de Lille quant à elle ne donne pas plus de détails, évoquant simplement la mise en place d'un "accompagnement" psychologique pour les enfants.