Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Limoges : 3 cambrioleurs présumés interpellés par la police

-
Par , France Bleu Limousin

A Limoges, trois hommes âgés de 28, 33, et 38 ans ont été interpellés dimanche soir, alors qu'ils venaient semble-t-il de cambrioler une maison, dans laquelle des bijoux, du matériel informatique et des instruments de musique avaient été dérobés. Ils étaient aussi interdits de territoire français.

Les policiers limougeauds ont interpellé trois hommes dimanche soir (photo d'illustration)
Les policiers limougeauds ont interpellé trois hommes dimanche soir (photo d'illustration) © Radio France - Alain Ginestet

Limoges, France

Trois hommes âgés de 28, 33, et 38 ans ont été interpellés dimanche en fin d'après-midi, alors qu'ils venaient semble-t-il de cambrioler une maison, rue Petiniaud Dubos à Limoges. Le ou les auteurs ont forcé la porte d'entrée de l'habitation, ont fouillé les pièces de la maison et ont notamment dérobé des bijoux, un téléviseur, un ordinateur MacBook, des tablettes Ipad, un drône, une guitare électrique, un piano synthétiseur et divers objets. 

Alors qu'ils étaient encore sur place, les fonctionnaires de police appelés par les occupants du pavillon, ont aperçu et mis en fuite un homme qui semblait revenir sur les lieux du cambriolage. Mais au final, après une course poursuite à pied, ce sont trois hommes qui ont été interpellés. L'un d'eux, lors de son transfert au commissariat, aurait tenté de porter un coup de tête à un policier de la BAC (Brigade Anti Criminalité) qui a porté plainte.

Selon la police, les suspects ont été interpellés en possession de bijoux et de monnaie étrangère issus du cambriolage, mais ils ont nié les faits.

Après vérifications de leurs identités, les policiers ont par ailleurs découvert que les trois hommes faisaient l’objet de fiches de recherche leur interdisant le territoire français. Leur garde à vue devait être prolongée ce mardi après-midi, avant qu'ils soient déférés devant la justice dans la soirée.