Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : 6 personnes interpellées après les coups de feu tirés au Val de l'Aurence, fin avril lors d'une rixe

-
Par , France Bleu Limousin

Six personnes ont été interpellées cette semaine à Limoges, dans l'enquête menée après les coups de feu tirés au Val de l'Aurence, le 26 avril dernier, lors d'une rixe dans le quartier. Quatre d'entre elles sont en détention provisoire. A l'origine de cette violence : un vol de portable.

Un véhicule de police, à Limoges (image d'illustration)
Un véhicule de police, à Limoges (image d'illustration) © Radio France - Alain Ginestet

Six personnes ont été interpellées cette semaine à Limoges, dans l'enquête menée après les coups de feu tirés au Val de l'Aurence, le 26 avril dernier, indique ce vendredi soir le parquet de Limoges. 

Ce soir là, deux groupes s'étaient opposés au cours d'une violente rixe, au cours de laquelle des tirs d’armes de poing avaient retenti, blessant légèrement un jeune homme à la jambe. Co-saisis de l'enquête, la sûreté départementale et la direction territoriale de la police judiciaire ont notamment exploité les images de la vidéo-protection municipale, ce qui a permis aux policiers d’identifier puis d'interpeller certains des protagonistes de ce dossier. Les six interpellations ont été réalisées lundi et mardi dernier, "certains mis en cause venant se constituer prisonnier au commissariat".

A l'origine du conflit, un vol de téléphone portable

Selon le parquet de Limoges, il ressort de l’enquête que la tension entre ces deux groupes résulte du vol d’un téléphone portable. "En représailles, des individus se sont rendus dans le quartier armés de bâtons, battes de baseball et machettes", précise le parquet. "Alors qu’ils commettaient une première série de violences, ils ont été visés par des tirs par armes à feu provenant de deux membres de l’autre groupe, dissimulés à proximité". Ces tirs ont atteint l’une des personnes venues sur place pour en découdre, et ont dégradé au moins quatre véhicules en stationnement, transperçant les portières et brisant les vitres. 

A lire aussi - Limoges : un jeune homme blessé par balle au Val de l'Aurence

A l’issue des gardes à vue, l’un des tireurs et trois des personnes ayant commis les violences avec arme ont été placés en détention provisoire dans l’attente de leur jugement, prévu en juillet prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess