Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : de l'électricité dans l'air à La Bastide

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Les incendies de véhicules augmentent dans le quartier durant les vacances scolaires. Un phénomène constaté depuis trois ou quatre ans par la police. Et ces vacances de la Toussaint ne font pas exception, avec notamment un scooter brûlé en pleine journée ce lundi et une voiture dans la soirée.

Le quartier de La Bastide à Limoges
Le quartier de La Bastide à Limoges © Radio France - Nathalie Col

Dans le quartier certains assurent que la situation est finalement plus tranquille qu'il y a quelques années. D'autres n'osent pas s'exprimer au micro de peur d'être reconnus, ajoutant parfois avec sarcasme que leur appartement a "une vue imprenable sur les feux de voitures"; Et puis il y a ceux qui disent, comme la police, que pendant les vacances certains jeunes désœuvrés sont plus souvent tentés de mettre le feu à des voitures.

Des vandales de plus en plus jeunes

Ça commence dès huit, dix ans d'après les riverains les plus excédés qui affirment que ce sont les plus grands qui les poussent à agir comme des petits caïds, sans crainte de suites judiciaires, vu leur jeune âge. _"L_a situation est devenue explosive" commentent plusieurs habitants qui ont entendu les uns ou les autres parler de sortir leur fusil de chasse ou de monter des opérations commando pour se faire justice eux-même. C'est justement ce que veut éviter la police, qui a décidé de renforcer sa présence à la Bastide et qui demande aux habitants de l'aider à prendre les vandales en flagrant délit. Car après les faits, les langues ont beaucoup de mal à se délier pour aider les agents à obtenir des signalements.

Des habitants excédés, au point d'envisager parfois des solutions radicales

Choix de la station

À venir dansDanssecondess