Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : des affrontements éclatent avec les forces de l'ordre dans les quartiers Beaubreuil et de la Bastide

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Des tensions ont éclaté ce mercredi entre une bande de jeunes du quartier de Beaubreuil et les policiers de Limoges. Des dégradations importantes ont été commises dans ce quartier sous tension après l'interpellation "musclée" d'un homme mardi soir. Les incidents se sont propagés à la Bastide.

Des poubelles incendiées dans le quartier de Beaubreuil (photo illustration)
Des poubelles incendiées dans le quartier de Beaubreuil (photo illustration) © Maxppp - Olanrivain

Ce que craignaient les autorités est arrivé. L'interpellation d'un homme d'une quarantaine d'années mardi soir dans des circonstances jugées violentes selon le témoignage de plusieurs habitants a mis le feu au poudre dans le quartier de Beaubreuil à Limoges. Vers 17 heures ce mercredi une trentaine de jeunes cagoulés s'est rassemblée avenue de Beaubreuil avant d'incendier des poubelles et des caddies. Ils s'en sont pris également aux caméras de surveillance et à la mairie annexe de Limoges qui a subi d'importants dégâts après avoir été incendiée.

Les policiers accueillis par des tirs de projectiles

A leur arrivée sur place les policiers ont essuyé des jets de pierres et de cocktail Molotov. Ils sont parvenus peu après 19 heures à disperser les jeunes, mais le mouvement s'est porpagé au quartier de La Bastide. Là il a a fallu le renfort des CRS vers 23 heures pour progressivement mettre un terme aux affrontements vers une heure du matin. 

Les forces de l'ordre estiment qu'entre 30 et 50 individus ont pris part aux affrontements, selon les témoins ils étaient cagoulés et vétus de noir. Au plus fort de la nuit, environ 80 policiers municipaux, nationaux et CRS étaient déployés. 

Pas d'interpellations

Les émeutiers ont détruit du materiel urbain, l'antenne de quartier de mairie de Beaubreuil a été incendiée, elle est détruite. Sept voitures ont brulés, sept caméras de vidéo-surveillance ont été vandalisées. Des poubelles ont été prises pour cible, tout comme des bennes qui receuillent les vêtements donnés. Le maire Emile Roger Lombertie, effaré et très en colère estime déjà à 100 000 euros le montant des dégats, 50 000 rien que pour les locaux de la mairie. 

Pour l'instant les forces de l'ordre n'ont pu réaliser aucune interpellation. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess