Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : des coups de feu sur le bureau de police de la Bastide

-
Par , France Bleu Limousin

Le bureau de police du quartier la Bastide à Limoges a été visé par des tirs, dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 février, selon le syndicat Alliance. Ils déplorent "un tournant sur les menaces qui pèsent au quotidien sur les policiers."

Un bureau de police de Limoges a été visé par des tirs, selon le syndicat Alliance (image d'illustration).
Un bureau de police de Limoges a été visé par des tirs, selon le syndicat Alliance (image d'illustration). © Radio France - Alain Ginestet

Un individu armé d'une arme longue de gros calibre aurait tiré à deux reprises dans la façade du poste de police de la Bastide à Limoges, selon le syndicat Alliance. Les faits se sont déroulés le samedi 29 février, un peu avant 1 heure du matin. 

"Les balles ont traversé la façade du bâtiment et ont terminé leur course dans les murs des bureaux", explique le communiqué du syndicat. Personne n'était à l'intérieur, il n'y a pas de victime à déplorer précise Alliance.

"Un cap inacceptable a été franchi"

Ils dénoncent un tournant dans le niveau des menaces qu'ils subissent au quotidien. "Nos collègues sont régulièrement l'objet d'insultes, d'outrages et d'agressions physiques mais cette fois un cap inacceptable a été franchi."

Et le syndicat Alliance police nationale de prévenir, "nous attendrons [...] des sanctions inflexibles contre ceux qui veulent se payer du flic."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu