Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : deux policiers blessés dans une interpellation mouvementée

-
Par , France Bleu Limousin

Un homme a été interpellé ce mardi 23 mars à Limoges. Visiblement en état d'ivresse, il insultait les automobilistes et les passants. Lors de son interpellation, il a blessé deux policiers et les a menacé de mort.

Deux policiers ont été blessés lors de l'interpellation (Illustration)
Deux policiers ont été blessés lors de l'interpellation (Illustration) © Radio France - Emmanuel Bouin

Un peu avant 14h, ce mardi 23 mars, la police a reçu un appel pour signaler un homme, visiblement ivre, qui criait au milieu de la chaussée, boulevard Fleurus à Limoges. L'homme invectivait les automobilistes et insultait les passantes.

Des coups et des menaces de mort contre les policiers

Arrivés sur place, les policiers l'ont invité à rejoindre le trottoir, mais il ne s'est pas calmé. Au contraire, il a reporté sa colère sur les fonctionnaires, s'est attaqué à un feu tricolore à coups de pieds, puis a tenté de résister à son interpellation, frappant les policiers. Deux d'entre eux ont été blessés. Ils ont tout de même réussi à le faire monter dans leur voiture pour l'amener au commissariat.

Toujours peu coopératif, l'homme, âgé de 33 ans et connu de la police notamment pour ce genre de faits, a tenté de frapper le conducteur et a proféré des menaces de mort contre les policiers, indiquant notamment à l'un d'entre eux "regarde derrière toi dans la rue sinon tu vas prendre un coup de fusil" précise la police.

À l'issue de sa garde à vue, il a reçu une convocation au tribunal pour début juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess