Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : ils récupèrent des véhicules volés dans l'Essonne pour les louer à des trafiquants sur Snapchat

-
Par , France Bleu Limousin

Quatre individus ont été interpellés à Limoges par la police judiciaire. Ils sont suspectés d'avoir mis un place un réseau de location de voitures volées. Ces véhicules étaient loués à des trafiquants à partir du réseau social Snapchat.

Les trois véhicules Peugeot volés dans l'Essonne étaient loués sur Limoges.
Les trois véhicules Peugeot volés dans l'Essonne étaient loués sur Limoges. - Police Nationale

Tout commence à la fin du mois de janvier. Les policiers de Limoges interpellent un jeune trafiquant de 22 ans à bord d'un Peugeot 3008. Cette voiture a été volée dans l'Essonne quelques jours plus tôt. Lors de son audition, l'individu affirme avoir loué ce véhicule sur le réseau social Snapchat.

Après plusieurs semaines d'investigations, les forces de l'ordre ont mis la main sur quatre individus pour la plupart logés dans le quartier du Val de l'Aurence, trois hommes et une femme. Pour les forces de l'ordre, ces individus ont monté un trafic connecté, ils louaient des voitures volées à des trafiquants grâce à un réseau social bien connu. Ils sont tous majeurs et reconnaissent les faits sauf la jeune femme. 

Des véhicules volés loués 60 euros la journée 

Trois Peugeot 3008 ont été saisis, trois voitures estimées à 140.000 euros. Le groupe s'était bien organisé, un des trois Limougeauds interpellés, âgé de 21 ans, faisait régulièrement des allers-retours dans l'Essonne pour récupérer ces véhicules volés. Ramené à Limoges, chaque véhicule était refait à neuf. Dans cette bande, chacun avait son rôle, certains immatriculaient les Peugeot volés avec des fausses plaques, d'autres établissaient de fausses attestations à partir de véritables papiers d’identités volés. De fausses cartes grises étaient aussi créées.

Les véhicules étaient ensuite mis en location sur le réseaux social Snapchat. "Des locations à 60 euros la journée", précise la police nationale. Cette location de véhicules permettait aux délinquants de pouvoir mener leur trafic de produits stupéfiants en étant mobiles selon les forces de l'ordre. 

La bande est convoquée, le 21 juin devant le tribunal correctionnel de Limoges pour recel de vol de voitures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess