Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Limoges : l'ancien délégué de la Fondation du Patrimoine jugé pour prise illégale d'intérêt vendredi

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu, France Bleu Creuse

L'ancien délégué régional de la Fondation du Patrimoine, Jean-Claude Boisdevézy, est jugé ce vendredi à Limoges pour prise illégale d'intérêt. Pendant plus de 10 ans, il aurait profité de ses fonctions pour agrémenter son train de vie et son image.

Le procès pour prise illégale d'intérêt de l'ancien délégué régional de la Fondation du Patrimoine se déroule ce vendredi à Limoges
Le procès pour prise illégale d'intérêt de l'ancien délégué régional de la Fondation du Patrimoine se déroule ce vendredi à Limoges © Radio France - Nathalie Col

Limoges, France

Après deux ans et demi d'enquête, le procès de l'ancien délégué régional de la Fondation du Patrimoine en Limousin, Jean-Claude Boisdevézy, se tient ce vendredi à Limoges. 

L'affaire avait éclaté suite à des révélations de Mediapart en décembre 2016. Le site d'enquête et d'information évoquait de très nombreux agissements : par exemple des remboursements de frais abusifs, l'utilisation d'une carte bleue de la Fondation, ou encore des subventions versées à l'entreprise de son fils et l'emploi de son épouse pour l'entretien de leur propriété - qui était le siège régional de l'organisme - avec le bénéfice d'un crédit d'impôt au passage.

LIRE AUSSI : Fondation du patrimoine, les dérives de son ancien responsable limousin épinglées par Médiapart

Cela dit, aucune plainte n'a jamais été déposée. Aucun donateur, aucun bénéficiaire ni aucun dirigeant de la Fondation ne s'est senti abusé. Un audit interne avait même blanchi l'ancien délégué. Du coup, le parquet de Limoges s'était lui-même saisi de l'affaire.

Jusqu'à un petit rebondissement de dernière minute. La Fondation du Patrimoine vient de se porter partie civile, victime donc, quelques jours seulement avant le procès alors qu'elle avait 3 ans d'enquête pour le faire.

Dans un autre volet de l'affaire, l'année dernière, Jean-Claude Boisdevézy avait perdu le procès en diffamation qu'il avait lancé contre Médiapart.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu