Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : l'homme proche de l'ultra-droite, arrêté mardi, est mis en examen et écroué

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

L'homme interpellé mardi à Limoges a été mis en examen et placé en détention provisoire, ce vendredi, pour "entreprise individuelle terroriste" et "infraction à la législation sur les armes en lien avec une entreprise terroriste". L'enquête semble confirmer son attrait pour les thèses d'ultradroite.

Le siège de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), dont l'une des missions est la lutte contre le terrorisme.
Le siège de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), dont l'une des missions est la lutte contre le terrorisme. © Maxppp - Vincent Isore

Après plus de 36 heures de garde à vue, l'homme de 36 ans interpellé mardi matin à Limoges a été mis en examen et placé en détention provisoire ce vendredi. Les charges retenues contre lui sont "entreprise individuelle terroriste" et "infraction à la législation sur les armes en lien avec une entreprise terroriste".

Il n'aurait pas reconnu les faits au cours de sa garde à vue, mais son attrait pour les thèses d'ultra-droite et antisémites semble se préciser au fil de l'enquête. Il apparaît comme étant un adepte de la théorie du "grand remplacement" et de la suprématie blanche.

L'homme a nié tout projet terroriste anti-sémite

Lors de son interrogatoire, il a notamment nié tout projet terroriste contre des lieux de culte juifs. Pourtant, dernièrement, il avait même effectué des recherches sur les lieux de la communauté juive de Limoges. C'est pour cette raison et pour des messages de plus en plus inquiétants sur les réseaux sociaux que cet homme a été arrêté.

A son domicile, les enquêteurs ont précisément retrouvé trois engins pyrotechniques avec des boulons collés, mais aussi un fusil de la seconde guerre mondiale et des munitions. Cet ancien militaire disposait d'une licence de tir sportif jusqu'en 2009...

Homme paumé ou dangereux terroriste ?

Plusieurs témoins qui l'ont cotoyé, en particulier pendant le mouvement des gilets jaunes à Limoges, parlent en effet d'un homme avec des propos "excessifs" mais plutôt d'un homme "perdu" et dans "le mal-être".

En tout cas, pour l'instant, la justice l'associe bel et bien à des mouvances très dangereuses, dans lesquelles une vingtaine de personnes ont déjà été arrêtées en France ces dernières années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu