Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : la police des polices est saisie après une interpellation musclée dans le quartier de Beaubreuil

-
Par , France Bleu Limousin

Le procureur de la République de Limoges a saisi l'IGPN après l'interpellation mardi d'un quadragénaire dans le quartier de Beaubreuil. Une interpellation qui suscite l'émoi après la diffusion de vidéos réalisées par des habitants et montrant des scènes troublantes de cette arrestation.

Les patrouilles doivent être renforcées dans le quartier de Beaubreuil pour faire face à d'éventuelles tensions (photo illustration)
Les patrouilles doivent être renforcées dans le quartier de Beaubreuil pour faire face à d'éventuelles tensions (photo illustration) © Radio France - Françoise Ravanne

C'est en début de soirée mardi que se sont produits les faits. Un homme sans papier de 43 ans est interpellé dans le quartier de Beaubreuil à Limoges par des policiers pour des faits qui restent à préciser mais il aurait notamment fait preuve de rébellion et d'outrage. Mais les conditions de son arrestation suscitent beaucoup d'émoi dans le quartier car plusieurs habitants ont assisté à la scène qu'ils ont filmée. Des vidéos diffusées depuis sur les réseaux sociaux et qui suscitent beaucoup d'interrogations. On y voit notamment un policier donné un coup de pied à l'homme interpellé alors qu'il est au sol. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Certains témoins parlent aussi d'un tir de flash ball à bout portant. C'est donc pour établir les circonstances de cette interpellation que le parquet a décidé de saisir l'IGPN de Bordeaux.

Des vidéos passées au crible par les enquêteurs

C'est pour faire toute la lumière sur cette affaire que le procureur de la république a donc saisi la police des polices. "Les enquêteurs sont en train de restituer l'ordre chronologique des vidéos" explique Jean Philippe Rivaud qui confirme également l'usage par les policiers d'une grenade de désencerclement mais qui reste plus réservé sur l'utilisation d'un flash-ball. Ce sont ces éléments d'enquête qui seront transmis à l'IGPN.  "J'ai aussi demandé à un médecin légiste d'examiner l'homme interpellé" ajoute le procureur de la République. Pour l'heure cet homme n'a pas été hospitalisé mais il est en garde à vue.

Le maire de Limoges inquiet de voir monter les tensions

Emile Roger Lombertie, le maire de Limoges se dit aussi très inquiet de la situation car au lendemain de cette interpellation, des caméras de surveillance ont été détruites dans ce même quartier de Beaubreuil. Et il déplore que ces vidéos soient manipulées selon lui par certains de ses adversaires politiques. En attendant la police nationale va renforcer ses patrouilles dans le quartier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess