Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : la victime du coup de couteau mortel aux Coutures avait seulement 18 ans

-
Par , , France Bleu Limousin

La victime d'un coup de couteau mortel dans le quartier des Coutures, à Limoges, était âgée de seulement 18 ans, a annoncé ce vendredi le procureur de Limoges, Jean-Philippe Rivaud dans une conférence de presse. Le suspect était quasi-inconnu des services de police.

Le procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud a tenu une conférence de presse ce vendredi à la Cité judiciaire.
Le procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud a tenu une conférence de presse ce vendredi à la Cité judiciaire. © Radio France - Frédéric Cano

Le suspect du meurtre du quartier des Coutures, jeudi à Limoges doit être présenté à un juge et mis en examen ce vendredi soir, a annoncé le procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud dans une conférence de presse. 

Le suspect est un homme de 24 ans, Algérien, selon ses déclarations. Il était jusque-là quasiment inconnu des services des services de police, uniquement pour "une infraction minime n'ayant pas de lien avec des faits de violence", selon le procureur. Il est le principal suspect du meurtre d'un homme de 18 ans, jeudi en fin de matinée, rue Adrien-Pressemane, dans le quartier des Coutures. Il s'est rendu à la police, de son propre chef, dans l'après-midi.

Selon le procureur, tout est parti d'une altercation entre trois jeunes hommes, le suspect, la victime et un de ses amis en fin de matinée. Après cette dispute, le suspect est alors retourné chez lui chercher un couteau. Dans des conditions encore floues, il a alors donné deux coups de couteau très profonds à la victime, selon le procureur, citant l'autopsie pratiquée ce vendredi matin. Jean-Philippe Rivaud explique que le suspect a utilisé un couteau d'une lame de près 35 centimètres à deux reprises, blessant mortellement la victime à l'abdomen. Les coups de couteau ont touché la colonne vertébrale, et provoqué une hémorragie importante qui n'a pas permis au secours de sauver le jeune homme. 

Aucun élément ne laisse penser à un trafic de drogue

Auditionné à l'Hôtel de police il a reconnu avoir porté un coup de couteau, mais affirme qu'il l'a fait pour se défendre et sans intention de tuer. La victime était effectivement munie d'un petit couteau. L'origine de la rixe est encore inconnue, mais aucun élément ne laisse penser à un trafic de stupéfiants. 

Le suspect devait être présenté à un juge d’instruction et à un juge des libertés et de la détention ce vendredi soir. Il devrait être mis en examen pour homicide volontaire, puisque pour l'instant le parquet n'a pas retenu la préméditation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess