Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : le cambrioleur trahi par sa chaussure perdue

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Un homme a été interpellé par la police à Limoges samedi 20 mars au soir. Il a été condamné à 15 mois de prison pour un cambrioleur. C'est suite à un signalement particulier qu'il a pu être identifié : lors d'une bagarre avec sa victime, il avait perdu une chaussure.

La police de Limoges a repéré le cambrioleur qui venait de récupérer sa chaussure manquante (Illustration)
La police de Limoges a repéré le cambrioleur qui venait de récupérer sa chaussure manquante (Illustration) © Radio France - Noémie Guillotin

Samedi 20 mars, vers 20h30, un homme appelle la police : un cambrioleur s'est introduit chez lui, rue Garibaldi à Limoges et lui a dérobé son téléphone portable. 

Un cambrioleur "Cendrillon"

Réveillé par le bruit, il a tenté, en vain, de l'arrêter, mais le voleur a réussi à prendre la fuite. Mais un détail significatif pourrait permettre de l'identifier : il a perdu une chaussure lors de l'opération.

La police se met immédiatement à la recherche d'une personne n'ayant qu'une chaussure, mais ne parvient pas à repérer le suspect. Vers 21h15, l'habitant du pavillon rue Garibaldi contacte de nouveau la police : le cambrioleur est venu récupérer sa chaussure manquante. Dans la foulée, une patrouille repère un homme correspondant au signalement et portant précisément la même marque de chaussures, dans une rue adjacente. 

Deux smartphones et un taux d'alcoolémie élevé

Les policiers l'interpellent et retrouvent sur lui deux smartphones, dont l'un correspond à celui qui a été dérobé. L'homme est ivre, il a plus d'un gramme d'alcool dans le sang et est placé en cellule de dégrisement avant de pouvoir être entendu. 

Il s'agit d'un Algérien de 39 ans, connu des services de police et qui fait déjà l'objet d'une interdiction judiciaire de territoire, et a reçu une obligation de quitter le territoire français. 

Il a reconnu les faits et a été condamné en comparution immédiate à 15 mois d'emprisonnement, auxquels s'ajoute 3 mois pour la mise en application d'une peine précédente. Il a été incarcéré à la maison d'arrêt de Limoges.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess