Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Limoges : le dernier vol de Londres avant le Brexit a atterri ce vendredi matin

-
Par , France Bleu Limousin

Alors que l'Angleterre sort de l'Union Européenne ce vendredi soir à minuit (heure française), le dernier vol de Londres avant le Brexit s'est posé vendredi matin sur le tarmac de l'aéroport de Limoges-Bellegarde. Avec un goût amer pour la plupart des passagers anglais.

Tristesse pour les passagers du dernier vol de Londres avant le Brexit ce vendredi matin à l'aéroport de Limoges-Bellegarde
Tristesse pour les passagers du dernier vol de Londres avant le Brexit ce vendredi matin à l'aéroport de Limoges-Bellegarde © Radio France - Jérôme Edant

L'Angleterre hors de l'Union Européenne : les changements concrets mettront du temps à se fire sentir, car une période transitoire s'ouvre au moins jusqu'à la fin de l'année, mais dans les esprits, c'est un changement historique et loin d'être anodin pour les nombreux anglais qui ont des attaches en Limousin. Et notamment pour les passagers du "dernier avion avant le Brexit" entre Londres et Limoges ce vendredi.

Tristesse quasi générale face au Brexit

Au débarquement, le sentiment est quasi général : "we are very sad ! Oui très triste" affirment Sharon et, non loin d'elle, Hug. Il faut dire que la plupart des anglais qui arrivent ici aiment le Limousin, aiment la France, mais aiment aussi et surtout l'Europe. Alors l'Angleterre si proche mais désormais si loin, Hug ne s'y fait pas. "Nous sommes voisins , la Manche c'est tout petit entre ,nous, mais plus que ça nous sommes voisins dans la tête, alors c'est très dommage".

J'aurai mal au coeur en repartant en Angleterre

A la descente de l'avion, Sharon est encore plus touchée. Européenne convaincue, elle sait qu'à son retour en Angleterre dimanche, ce ne sera plus pareil, un peu un autre monde pour elle. "C'est très difficile" soupire-t-elle, "j'ai des émotions un peu mixtes car c'est stupide ce qu'on a fait avec ce Brexit. Alors oui, j'aurai mal au coeur en repartant en Angleterre dimanche".

D'ailleurs, Sharon préfère ne même pas penser au Brexit. Avec son mari, elle vient d'acheter une maison en Limousin "pour fuir le Brexit, car je me sens européenne alors je veux rester là, je faire ma vie ici".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu