Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Limoges : l'audience solennelle de rentrée de la cour d'appel boycottée par les avocats

-
Par , France Bleu Limousin

L'occasion était trop belle pour les avocats du barreau de Limoges, de Brive et de Tulle. Toujours en grève contre la réforme des retraites, une quarantaine d'entre eux a manifesté devant le tribunal de Limoges, avant de boycotter l'audience solennelle de rentrée de la cour d'appel.

Les avocats du barreau de Limoges, Brive et Tulle en train de faire une haie d'honneur sur les marches du palais de justice
Les avocats du barreau de Limoges, Brive et Tulle en train de faire une haie d'honneur sur les marches du palais de justice © Radio France - F.CANO

Limoges, France

Les avocats des barreaux de Limoges, Tulle et Brive ont manifesté symboliquement sur les marches du palais de justice de l'ancienne capitale régionale. Les "robes noires" ont profité de la traditionnelle audience solennelle de rentrée de la cour d'appel de Limoges, pour écrire SOS avec leur code pénal sur le sol . Depuis deux semaines, les avocats font la grève des audiences. Conséquence, les délais pour les justiciables rallongent "on constate un ralentissement mais pas un embouteillage" se rassure Annie Antoine, la 1ère présidente de la cour d'appel de Limoges.

Au cours de l'audience de rentrée, qu'une grande partie des avocats a boycotté,  la présidente de la cour d'appel de Limoges a rappelé que cette année 2020 était une étape importante pour la justice. De nombreuses nouveautés devraient faciliter la vie des justiciables, comme les procédures de divorce, qui seront simplifiées par exemple. En outre, depuis le 1er janvier, les tribunaux de grande instance et d'instance ont fusionné pour devenir des tribunaux judiciaires, où se concentrent sur un même lieu, tous les services liés à la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu