Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Limoges: les gilets jaunes ont investi le hall de la mairie ce samedi matin

samedi 22 décembre 2018 à 11:51 Par Delphine-Marion Boulle, France Bleu Limousin

Une vingtaine de Gilets Jaunes ont investi le hall de la mairie de Limoges ce samedi matin. Une action symbolique et pacifique pour maintenir leur visibilité à deux jours du réveillon.

Un peu plus d'une vingtaine de Gilets Jaunes ont investi le hall de la mairie de Limoges ce samedi matin.
Un peu plus d'une vingtaine de Gilets Jaunes ont investi le hall de la mairie de Limoges ce samedi matin. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Un peu plus d'une vingtaine de gilets jaunes étaient présents dans le hall de la mairie de Limoges ce samedi matin . Une action symbolique pour maintenir la visibilité de leur mouvement, à deux jours du réveillon de noël.

"La plupart des gens disent que ça s’essouffle" explique Jean-Claude, retraité. Ce matin avec une vingtaine d'autres gilets jaunes, ils sont allés tour à tour devant la préfecture, devant les magasins du centre ville de Limoges avant de se diriger vers la mairie. "C'est le symbole de la République, ça représente le Président" détaille-t-il avant de poursuivre "On ne va pas casser, on est pas des casseurs. On veut juste que l'on ne nous oublie pas". 

Des actions pacifiques qui vont se poursuivre tout au long de la journée ce samedi. En fin de matinée ils se dirigeaient vers l'ancien palais de justice, place d'Aine.