Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Limoges : Les salariés du magasin d'électroménager Boulanger réclament la prime Macron à leur direction

-
Par , France Bleu Limousin

Une dizaine de salariés du magasin Boulanger, à Family Village, en ZI Nord de Limoges, sont en grève depuis la semaine dernière. Ils réclament le paiement de la prime Macron qu'ils avaient touché l'an dernier et qu'ils espéraient également recevoir cette année.

Une partie des salariés du magasin Boulanger de Limoges réclament le paiement de la prime Macron
Une partie des salariés du magasin Boulanger de Limoges réclament le paiement de la prime Macron - ©picasa

Limoges, France

Les salariés du groupe Boulanger, spécialisé dans la revente de matériel électroménager, sont en grève depuis mercredi dernier. A l'origine de ce mouvement de grogne, la prime Macron qui n'a pas été versée cette année par l'entreprise. L'an dernier, les employés du groupe avaient reçu une prime de 300 euros. La fameuse prime Macron. Une prime, exonérée d'impôts et de cotisations sociales jusqu'à 1000 euros pour les entreprises, qui venait compenser la perte de pouvoir d'achats des salariés, à la suite du mouvement des gilets jaunes. Le non versement de la prime Macron a du mal à passer pour les 39 salariés limougeauds (8000 en France), qui travaillent dans le magasin situé dans le Family Village, en ZI Nord de l'ancienne capitale régionale.

"On a travaillé les 5 dimanches avant noël"

Le piquet de grève n'est pas très impressionnant. Seule une poignée de salariés manifestent devant le magasin. Pourtant la colère couve. En ligne de mire, la prime Macron qui n'a pas été versée alors que les salariés ont redoublé d'efforts avant les fêtes de fin d'année :" Franchement on a couru partout ! On a travaillé les cinq dimanches avant noël, pour au final ne pas être remercié", insiste Kévin Frugier , vendeur chez Boulanger depuis 9 ans.  

Les salariés de l'enseigne boulanger ont tout même reçu une prime de 454 euros avant les fêtes de fin d'année. Une prime qui aurait dû se rajouter à la prime Macron. Une réunion entre les dirigeants de l'entreprise et les responsables syndicaux est programmée jeudi prochain, au siège du groupe Boulanger, dans le Nord de la France, à Lesquin. L'entreprise, que nous avons sollicitée sans succès, peut encore verser cette prime à ses salariés, jusqu'au 30 juin. En 2018, l'entreprise Boulanger a enregistré un chiffre d'affaire de 2.5 milliards d'euros

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu