Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : pris sur le fait en train de voler des bouteilles d'alcool

-
Par , France Bleu Limousin

Deux hommes ont écopé de peines de prison ferme pour un cambriolage qui a tourné court la semaine dernière à Limoges. Ils ont été cueillis dans et aux abords d'une supérette où ils venaient de dérober une quarantaine de bouteilles d'alcools forts.

Les cambrioleurs avaient jeté leur dévolu sur un produit en particulier...
Les cambrioleurs avaient jeté leur dévolu sur un produit en particulier... © Maxppp - Patrick Lefevre / BELPRESS

Ils opéraient une petite razzia sur les bouteilles d'alcool, dans une supérette proche du Boulevard Bel Air. Deux cambrioleurs ont été pris sur le fait, jeudi 8 avril, dans la soirée, grâce à la vidéo-surveillance du magasin. Le gérant a pu décrire les deux hommes lors de son appel à la police. Et à peine arrivée, la patrouille a surpris le premier en train de s'enfuir, abandonnant derrière lui deux sacs en papier kraft contenant des bouteilles. L'autre homme était lui interpellé dans le magasin, avec un troisième sac. En tout, une quarantaine de flacons de rhum, whisky et vodka, entre autres.

Le lendemain, les deux hommes comparaissaient sous la formule du plaider-coupable. Le premier s'est vu infliger une peine de 8 mois ferme, et la révocation d'un sursis de 22 mois. Il avait reconnu être impliqué dans de précédents vols d'alcool commis en mars, dans une autre enseigne. Il a été conduit à la maison d'arrêt. Le second a été condamné à 8 mois dont 4 avec sursis, et laissé libre après l'audience. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess