Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : un employé de supermarché arnaquait son enseigne grâce aux cartes de fidélité

-
Par , France Bleu Limousin

Un employé d'un supermarché de Limoges est poursuivi pour une vaste escroquerie à l'encontre de son enseigne. Grâce à un piratage de cartes de fidélité, il a pu acquérir puis revendre à son profit des objets de valeur pour un montant de 80.000 euros. Cinq autres personnes sont impliquées.

Un employé d'un supermarché de Limoges a escroqué son enseigne pour un montant de 80.000 euros - illustration
Un employé d'un supermarché de Limoges a escroqué son enseigne pour un montant de 80.000 euros - illustration © Radio France - Loïck Guellec

Un employé d'un supermarché de Limoges, âgé de 27 ans, est mis en examen pour une vaste escroquerie aux cartes de fidélité. Grâce à un piratage du système informatique du magasin, l'homme a pu créer et créditer à son bon vouloir 7 comptes fidélité sous de fausses identités. Il utilisait ensuite ces cartes pour acheter, dans d'autres magasins de la même enseigne, toutes sortes d'objets de valeur faciles à revendre : consoles de jeux, smartphones, téléviseurs...

Cinq comparses et un préjudice de 80.000 euros

Pour l'enseigne de supermarchés, le préjudice total est de près de 80.000 euros, dont 63 000 euros empochés par l'employé lui-même et 17.000 euros par 5 comparses de son entourage. 

C'est finalement la directrice du supermarché qui s'est aperçu de l'arnaque et qui a déposé plainte. La police de Limoges a rapidement identifié et interpellé, outre l'auteur de l'arnaque, les receleurs des biens achetés frauduleusement. Tous seront poursuivis en justice, et l'employé de 27 ans a été d'ores et déjà licencié.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess