Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : un jeune homme blessé par balle au Val de l'Aurence

-
Par , France Bleu Limousin

Un jeune homme de 17 ans a été blessé à une jambe ce lundi soir, suite à des coups de feu tirés dans le quartier sensible du Val de l'Aurence, à Limoges. Il est hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger, une enquête est en cours.

Une enquête est ouverte suite aux coups de feu qui ont blessé un jeune de 17 ans ce lundi soir à Limoges, dans le quartier du Val de l'Aurence.
Une enquête est ouverte suite aux coups de feu qui ont blessé un jeune de 17 ans ce lundi soir à Limoges, dans le quartier du Val de l'Aurence. © Radio France - Alain Ginestet

Des coups de feu ont retenti dans le quartier populaire du Val de l’Aurence à Limoges, ce lundi soir peu avant 18h, blessant un jeune homme de 17 ans. L'adolescent, touché au niveau d'une jambe, a été évacué au CHU de Limoges, en vue d'une opération, mais ses jours ne sont pas en danger. L'attaque a en tout cas créé un vif émoi dans le quartier, alors que beaucoup de monde, en particulier des jeunes et des enfants, se trouvait dehors à cette heure-là. 

S’agit-il d’une bagarre entre bandes rivales ou d’un règlement de comptes ? Il est encore trop tôt pour le dire. Une enquête est ouverte, elle se basera notamment sur les relevés effectués sur place et l'analyse des images de vidéosurveillance. La victime sera entendue dès que son état le permettra, il y a également de nombreux témoins à interroger. Les patrouilles sont actuellement renforcées dans les quartiers sensibles de Limoges pour sécuriser les lieux et tenter d'apaiser les éventuelles tensions.

Des violences et une circulation des armes en hausse selon les syndicats

"C’est un miracle qu’il n’y ait pas de morts" commente Laurent Nadeau, le secrétaire départemental du syndicat Alliance Police en Haute Vienne. Il déplore une montée en puissance des violences et une circulation de plus en plus importante des armes à feu dans certains quartiers de Limoges. Le syndicaliste espère que l'enquête permettra d'identifier le ou les auteurs des coups de feu. Il réclame aussi des peines exemplaires de la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess