Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Limoges : un multirécidiviste condamné pour l'incendie de la caserne de gendarmerie Jourdan

lundi 27 août 2018 à 16:44 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Un jeune limougeaud de 23 ans a été condamné ce lundi pour l'incendie de la haie de la caserne de gendarmerie Jourdan à Limoges. Arrêté jeudi dernier, il a écopé d'un an de prison ferme et un an avec sursis. L'individu avait déjà été condamné pour des violences et pour un incendie à La Bastide.

Dans la nuit du 15 au 16 août dernier, le jeune homme a incendié la haie de la caserne de gendarmerie Jourdan à Limoges
Dans la nuit du 15 au 16 août dernier, le jeune homme a incendié la haie de la caserne de gendarmerie Jourdan à Limoges © Radio France - Françoise Pain

Limoges, France

Un an de prison ferme et un an avec sursis, assorti d'une obligation de soins. C'est la peine prononcée ce lundi par le tribunal correctionnel de Limoges à l'encontre d'un jeune homme de 23 ans, incendiaire de la haie de la gendarmerie Jourdan à Limoges.

Identifié grâce à la vidéosurveillance

Dans la nuit du 15 au 16 août dernier, cet habitant du quartier du Vigenal, situé non loin de la caserne, avait mis le feu à la haie avec un briquet en passant le long de la clôture. C'est notamment l'exploitation de la vidéosurveillance qui a permis de l'identifier puis de l'interpeller jeudi dernier, une semaine après les faits.

Devant le tribunal, l'individu a expliqué qu'il rentrait d'une soirée arrosée de 5 vodkas avec des amis dans un parc de la ville chez qui il avait également consommé du cannabis. Il a donc prétendu ne pas vraiment se souvenir du déroulement des faits.

Déjà condamné pour un incendie à La Bastide

Mais, selon le parquet, la vidéosurveillance montre un homme loin de tituber et plutôt maître de ses actes. Ce limougeaud a d'ailleurs déjà été condamné, en mars 2017, pour l'incendie d'un container au pied d'un immeuble de La Bastide. Le sinistre avait nécessité l'évacuation de plusieurs logements.

Le parquet avait demandé une peine de 4 ans de prison dont un an avec sursis, assorti d'une obligation de soins.