Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : un policier s'est suicidé ce lundi matin à l'Hôtel de Police de Limoges

Un policier de Limoges a mis fin à ses jours, ce lundi matin, dans les murs de l'Hôtel de Police. Ce motard de 45 ans a commis son geste avec son arme de service vers 8 heures peu après son arrivée dans les vestiaires du commissariat.

Un policier de 45 ans a mis fin à ses jours lundi matin dans les vestiaires de l'Hôtel de Police de Limoges
Un policier de 45 ans a mis fin à ses jours lundi matin dans les vestiaires de l'Hôtel de Police de Limoges © Maxppp - Thomas Jouhannaud

Un policier de Limoges, membre de la Formation Urbaine Motocycliste, a mis fin à ses jours ce lundi matin dans les vestiaires de l'Hôtel de Police de Limoges. Ce fonctionnaire, âgé de 45 ans, a utilisé son arme de service pour se tirer une balle dans la poitrine quelques minutes après son arrivée au commissariat. 

L'un de ses collègues a découvert son corps dans les douches des vestiaires aux alentours de 8h20. Le SAMU, immédiatement appelé et rapidement arrivé sur place, a constaté le décès du fonctionnaire de police. Cet homme de 45 ans, marié et père d'un petit garçon de 7 ans, n'a a priori pas laissé de courrier pour expliquer son geste. 

Un policer apprécié, des collègues choqués 

Selon nos informations, sa journée de vendredi dernier ne s'est pas bien passée, sachant qu'il était mobilisé sur le service d'ordre entourant la visite du ministre de l'intérieur Christophe Castaner. Impossible de dire pour l'instant si ce geste tragique est lié à sa vie professionnelle ou pas. Le service régional de la police judiciaire est chargé de l'enquête. En tout cas, c'est bien sur son lieu de travail que cela s'est passé. 

D'ailleurs, le coup de feu a été entendu par nombre de ses collègues, forcément choqués. Tout le monde le connaissait et l’appréciait au commissariat de Limoges où ses collègues de la brigade motorisée ont été mis au repos pendant 2 jours. Une cellule psychologique a été mise en place au commissariat. C'est le 14e suicide au sein de la Police Nationale en France depuis le début de l'année 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess