Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : une cinquantaine d'interventions réalisées pour non-respect du couvre-feu

-
Par , France Bleu Limousin

La police de Limoges alerte sur le non-respect du couvre-feu à 18 heures. En deux soirées ce week-end du 20 février, les agents ont du réaliser une cinquantaine d'interventions pour tapages nocturnes et contrôles d'attestations.

Les agents de la police sont intervenus jusqu'à 3 heures du matin pour des tapages nocturnes
Les agents de la police sont intervenus jusqu'à 3 heures du matin pour des tapages nocturnes © Radio France - Mickaël Chailloux

Est-ce que les températures agréables de ces derniers jours ont donné des idées aux fêtards limougeauds ? En tout cas, la police nationale de Limoges a recensé un nombre importants d'interventions en lien avec le non-respect du couvre-feu. 

Des tapages nocturnes jusqu'à 3 heures du matin

Au total, près de 50 interventions en deux soirées ont été menées par les forces de l'ordre ce week-end du 20 février. Les brigades étaient parfois appelés pour des tapages nocturnes. Lors des contrôles, les policiers se rendaient compte qu'à l'intérieur des logements, on trouvait des groupes allant jusqu'à 10 à 12 personnes. Les mesures d'hygiène (port du masque, gel hydroalcoolique) n'étaient pas respectées. Dans ces cas-là, les agents verbalisent tout les contrevenants. Ils écopent de 135 euros d'amende. 

La police limougeaude indique que ces tapages ne sont pas ciblés sur un quartier en priorité mais concernent tous les secteurs de la ville. Elle explique aussi que le non-respect du couvre-feu passe par la sortie sans attestations, ce qui était le cas encore ce week-end. Elle insiste donc sur le respect des dispositions légales pour sortir après 18 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess