Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Limoges : une femme soupçonnée d'avoir tué son compagnon

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Limousin, France Bleu, France Bleu Creuse

Une femme de 46 ans est soupçonnée d'avoir mortellement poignardé son compagnon dans la nuit de jeudi à vendredi à Limoges. Elle a été placée en garde à vue et présentée au parquet ce samedi soir.

Le drame s'est déroulé dans un appartement situé sur la place du poids public, à Limoges.
Le drame s'est déroulé dans un appartement situé sur la place du poids public, à Limoges. © Radio France - Alain Ginestet

Limoges, France

Que s'est-il passé dans la nuit de jeudi à vendredi dans un appartement du 7 place du poids public à Limoges ? C'est la question que tentent d'élucider les enquêteurs après la mort d'un homme de 37 ans. Il a été poignardé a six reprises et les soupçons se portent sur sa compagne qui a été interpellée et placée en garde à vue.  Elle a été présentée au parquet ce samedi soir.  

C'est cette femme, âgée de 46 ans et de nationalité Brésilienne qui a appelé les pompiers jeudi soir peu avant 22 heures. A l'arrivée des enquêteurs elle reconnaît les faits mais elle est alors sous l'emprise de l'alcool. Lors de son interpellation elle va d'ailleurs être placée en cellule de dégrisement.  La victime, un homme de 37 ans a été poignardé à deux reprise a proximité du cœur. Son corps porte également plusieurs marques de légères estafilades.

Un contexte de violences réciproques

Le couple était en précarité et les disputes étaient régulières tout comme les interventions de la police selon le voisinage pour du tapage, et des disputes. Le Parquet évoque un contexte de violences réciproques entre la victime et la femme. Il a été condamné en octobre dernier par le tribunal de police à 150 euros d'amende pour des violences sur cette femme. A l'époque, la circonstance aggravante de conjoint n'avait pas été retenu. La femme, elle, apparaît dans un autre dossier, pour des violences sur la victime

Des addictions multiples

Le couple était sujet aux addictions. Lors de l'interpellation la femme était sous l'emprise de l'alcool, l'homme était lui connu pour des dépendances multiples à l'alcool et aux stupéfiants notamment. Selon le voisinage, la police est intervenu plusieurs fois au cours de l'été pour du tapage, liée à la consommation excessive d'alcool par l'homme. 

Des analyses toxicologiques sont en cours et une autopsie doit avoir lieu en début de semaine prochaine pour connaître avec certitude les causes du décès mais aussi mieux comprendre les circonstances autour du drame. La femme a été présentée au Parquet ce samedi soir. Celui-ci va demander un mandat de dépôt à son encontre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu