Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Limoges : violée chez elle en pleine nuit par un inconnu

jeudi 31 août 2017 à 18:21 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu

Une jeune femme de 19 ans vient de vivre l'horreur à Limoges. En pleine nuit, un homme a fait irruption dans son logement avant de la violer à plusieurs reprises.

Les faits remontent à fin juillet, près de la gare des Bénédictins à Limoges
Les faits remontent à fin juillet, près de la gare des Bénédictins à Limoges © Maxppp -

Limoges, France

Au moment des faits, la police et la justice n'avaient pas communiqué. Mais le parquet de Limoges vient de nous confirmer cette affaire révélée par nos confrères du Populaire. Fin juillet, dans le quartier de la gare des Bénédictins, une jeune femme est surprise à son domicile en pleine nuit du 27 au 28 juillet. Un homme de 25 ans casse une fenêtre de l'appartement de la victime qui habite en rez de chaussée, avant de se faufiler dans le logement.

Volonté de vol ou de viol ?

Selon la jeune femme, cet homme originaire de Mayotte a le visage dissimulé et est muni d'une arme de poing : un pistolet ou un revolver, factice ou non, qui n'a d'ailleurs pas été retrouvé par les enquêteurs. Lui dit qu'il voulait cambrioler les lieux. La victime explique qu'il s'en prend directement à elle et lui fait subir des actes de viols à plusieurs reprises. La jeune femme aurait même été enfermée dans la salle de bain avant que son agresseur prenne la fuite. Mais avant de quitter les lieux, l'homme s'empare de la carte bancaire de la victime et de son téléphone portable. C'est comme ça qu'il est rapidement retrouvé par la police et confondu après des tests ADN. Le violeur présumé reconnaît les faits et dit, parce qu'il avait consommé de l'alcool, avoir oublié le déroulement précis de ceux-ci. Cet homme, jusqu'ici connu de la police pour des faits mineurs, est en détention provisoire depuis son arrestation car une information judiciaire pour viol aggravé a été ouverte par le parquet de Limoges et confiée au juge d'instruction. Cela pourrait valoir au mis en cause un renvoi devant la cour d’assises de la Haute-Vienne dans les prochains mois.