Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Limousin : des escrocs se font passer pour des agents de la CPAM et de la MSA

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Limousin

En Limousin, la MSA a constaté que plusieurs escrocs se faisaient passer pour des agents de la sécurité sociale via des démarchages téléphoniques pour obtenir les coordonnées bancaires et soutirer de l'argent. La MSA du Limousin met en garde contre ces coups de fils.

Les escrocs demandent les coordonnées bancaires
Les escrocs demandent les coordonnées bancaires © Maxppp - Maxppp

Arfeuille-Châtain, France

C'est une arnaque au moins aussi vieille que le téléphone. En Limousin, les services de la MSA ont fait remonter à leur direction que plusieurs escrocs demandaient par téléphone les coordonnées bancaires (RIB, numéro de carte bleue...) en se faisant passer pour des agents de la MSA ou de la CPAM. Les arnaqueurs prétendent parfois même vendre des complémentaires santé, chose que n'est pas du tout du domaine de la sécurité sociale.

Une arnaque par simple démarchage téléphonique

A Arfeuille-Châtain dans la Creuse, un après-midi ou elle n'avait rien de prévu Sylvie reçoit un coup de fil d'un "démarcheur" qui affirme travailler pour la sécurité sociale. Il lui propose une complémentaire santé hospitalière en lui faisant peur et en lui affirmant que'une hospitalisation lui coûterait "46.60 euros par jour" et que "sa complémentaire ne suffirait pas".

De la façon dont c'était fait, gentiment calmement je pensais que c'était vrai" - Sylvie une victime creusoise

L'homme déroule son argumentaire jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il veut *_"il m'a embobiné très gentiment, il m'a dit donnez moi votre IBAN du carnet de chèque, je sais qu'il ne faut jamais donner ses coordonnées bancaires mais de la façon dont c'était fait, gentiment, calmement, je pensais que c'était vrai".\ *_Pour l'instant, Sylvie n'a pas été prélevé et elle a déposé une main courante.

La MSA met en garde contre ces démarchages

La MSA a été alerté que ces arnaques étaient légions en ce moment dans en Limousin. Brigitte Jammot de la direction de la MSA en Limousin met en garde "on ne vous appellera pas pour effectuer un paiement par téléphone, il ne faut jamais répondre à ces sollicitations, car on fini toujours par vous demander vos coordonnées bancaires."

Il ne faut pas répondre à ses sollicitations car on fini toujours par vous demander vos coordonnées bancaires" - Brigitte Jammot de la direction de la MSA en Limousin

Les arnaqueurs jouent souvent sur la complexité des papiers pour vous soutirer de l'argent. En cas d’incompréhension vous pouvez toujours joindre votre conseiller de la MSA ou de la CPAM.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu