Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limousin : des rassemblements en hommage à la policière décédée à Rambouillet

-
Par , France Bleu Limousin

La police est en deuil. Après l'attaque contre une fonctionnaire à Rambouillet, vendredi, des membres des forces de l'ordre se sont rassemblés ce lundi devant leur commissariat, comme c'était le cas à Limoges ou Tulle.

Le rassemblement devant le commissariat de Limoges ce 26 avril 2021
Le rassemblement devant le commissariat de Limoges ce 26 avril 2021 © Radio France - Mickaël Chailloux

La police est encore une fois frappée en plein cœur. Vendredi dernier, une agente administrative a été assassinée par un homme de 36 ans. Le parquet antiterroriste de Paris s'est alors saisi de l'enquête. 

A l'appel du syndicat Unité SGP Police et de la fédération FSMI FO, plusieurs dizaines de policiers partout en France pour rendre hommage à Stéphanie, âgée de 49 ans. Ils étaient une soixantaine, devant le commissariat de Limoges.

Donner des moyens aux renseignements 

Durant cette courte cérémonie, sans prise de parole, les policiers ont pu rendre hommage, sobrement, à l'une des leurs. Quelques anonymes se sont pressés devant les grilles de l'hôtel de police pour soutenir les forces de l'ordre. Cette manifestation de soutien a fait chaud au cœur de Colette Angleraud, secrétaire départementale du syndicat SGP-Police FO. "C'est important que le public puisse venir rendre hommage à cette dame, une maman qui laisse derrière elle une fille de 13 ans" souligne-t-elle, "une PATS, qui travaillait dans un bureau et qui n'a pu avoir un contact avec affrontement avec cet individu."

Loin d'être un rassemblement revendicatif, Colette Angleraud a quand même indiqué que, selon elle, il fallait "donner plus de moyens aux renseignements pour voir ces personnes qui sont d'une dangerosité exceptionnelle". Partout en France, les élus ont rendu hommage à Stéphanie. A Tulle, en Corrèze, le maire Bernard Combes et la préfète Salima Saa ont assisté à une cérémonie organisée dans les locaux du commissariat. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess