Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Liquidation de MBF Alu : une enquête ouverte pour abus de biens sociaux après des mouvements de fonds suspects

Une enquête pour abus de biens sociaux a été ouverte dans le cadre de la liquidation judiciaire de la fonderie MBF Alu, à Saint-Claude (Jura), en raison de "mouvements de fonds suspects" selon le procureur de la République de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal.

À la sortie du tribunal de commerce de Dijon, direction le siège du Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté quelques rues plus loin, pour la cinquantaine de salariés de MBF Alu le 15 juin 2021
À la sortie du tribunal de commerce de Dijon, direction le siège du Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté quelques rues plus loin, pour la cinquantaine de salariés de MBF Alu le 15 juin 2021 © Radio France - Jullien Laurent

Une enquête préliminaire est ouverte pour "abus de biens sociaux" à la fonderie automobile MBF Aluminium, à Saint-Claude (Jura) alors que la liquidation judiciaire a été prononcée ce mardi. Elle est ouverte après des"mouvements de fonds supects" selon le procureur de la République de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal. Il se base sur un article de presse et des informations recueillies auprès de l'administrateur judiciaire, mais aucune plainte n'a été déposée.

Il faut notamment voir d'où viennent [ces fonds], où ils vont et s'ils ont une raison d'y aller" Lionel Pascal, procureur de Lons-le-Saunier

Les investigations doivent permettre de vérifier "la véracité de ces mouvements de fonds" puis d'établir s'ils sont "frauduleux, ou pas" le cas échéant de déterminer les responsabilités et "à qui ils auraient profité" explique Lionel Pascal. Ces fonds suspects auraient été versés par la société MBF "vers d'autres entités économiques". Le procureur note aussi des "rémunérations non proportionnées aux résultats de l'entreprise et bénéficiant au dirigeant ou à ses proches".

Enquête ouverte fin avril

Cette enquête a été ouverte fin avril. "Nous en sommes au niveau des vérifications" répète Lionel Pascal.  Elle est confiée à la Police judiciaire (PJ) de Dijon.

La fonderie MBF Alu a été liquidée ce mardi par le tribunal de commerce de Dijon. 284 salariés, en comptant les intérimaires sont concernés par cette fermeture. Le site était placé en redressement judiciaire depuis début novembre et le tribunal de commerce a accordé à deux reprises un délai supplémentaire aux candidats à la reprise pour travailler leurs offres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess