Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lisbourg : la mère du nourrisson retrouvé dans le congélateur devant les assises de Saint-Omer

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

En mars 2014, à Lisbourg (près de Saint-Pol-sur-Ternoise), un bébé était retrouvé mort dans un congélateur. La mère, qui comparait libre devant les assises du Pas-de-Calais, est jugée pour privation de soins et aliments suivis de mort.

La maison de Lisbourg ou les gendarmes ont découvert Lilou
La maison de Lisbourg ou les gendarmes ont découvert Lilou © Radio France - Emmanuel Bouin

Saint-Omer, France

Le dimanche 2 mars 2014 vers 1h35 le centre d'appel de la gendarmerie d'Arras reçoit un appel. _"J'ai fait une grosse bêtise, j'ai congelé un bébé"_. Ce sont les mots de la maman aux gendarmes. Moins d'une demi-heure après l'appel, les gendarmes investissent une maison de Lisbourg. Dans le congélateur au fond de la cave, ils découvrent le corps d'un nouveau né de sept jours dans un sac cabas, recouvert d'une couverture, encore habillé de son pyjama.

La maison de Lisbourg ou a été découvert le corps du nouveau né  - Radio France
La maison de Lisbourg ou a été découvert le corps du nouveau né © Radio France - Emmanuel Bouin

A l’époque la mère vit seule, enceinte de son premier conjoint, elle fait un déni de grossesse. Son bébé nait le 2 mars 2011. Pendant qu'elle travaille, Lilou reste seule à la maison. Au bout de sept jours, elle retrouve sa fille morte. Elle le cache dans le congélateur pendant trois ans. C'est son nouveau compagnon qui a fait la découverte.  

Les assises de Saint-Omer - Radio France
Les assises de Saint-Omer © Radio France - Emmanuel Bouin

Lors de la première journée d'audience, c'est la personnalité de la mère qui est examinée par la cour d'assises. Violée par son grand-père pendant 3 ans, elle a longtemps gardé le secret. Avant la naissance de sa fille, elle avait déjà fait un déni de grossesse. Enceinte de 5 mois, c'est à l' hôpital qu'elle a apprit la naissance de son premier fils.  

Cette femme au passé chaotique et traumatique est aussi perçue comme une menteuse, par son ex-belle soeur, le père de Lilou, ou par ces collègues de travail. "Elle n'est pas méchante, mais elle ment" 

La mère comparaît libre devant les jurés de la cour d’assises de Saint-Omer pour privation de soins ou d’aliments suivis de mort d’un mineur de moins de 15 ans. Elle risque 30 ans de réclusion criminelle.  Le verdict est attendu ce vendredi 25 octobre dans la soirée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu