Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lisieux : sa fille se suicide après la diffusion d'une photo intime, la maman témoigne

Lisieux, France

Ses parents n'ont rien vu venir. Vendredi matin, Juliette, 15 ans, s'est jetée sous un train à Lisieux (Calvados). La diffusion d'une photo intime entre des élèves de son lycée serait à l'origine du drame.

La lycéenne s'est suicidée après la diffusion d'une photo intime (illustration).
La lycéenne s'est suicidée après la diffusion d'une photo intime (illustration). © Maxppp -

Juliette, 15 ans, s'est suicidée en se jetant sous un train vendredi matin à Lisieux (Calvados). Ce mardi, sa maman témoigne sur France Bleu. La diffusion d'une photo intime, entre des élèves du lycée de Juliette, serait à l'origine du drame. Une photo un peu dénudée, prise par un ex-petit ami, et qui était ressortie récemment. Juliette n'aurait pas supporté la honte, et aurait donc préféré mettre fin à ses jours. Sa mère est révoltée. "C'est grave, on est dans une société où les enfants se permettent tout, font du mal gratuitement, pour s'amuser. Le problème c'est qu'ils ne savent pas à qui ils ont à faire. Et ma fille, malheureusement, elle a eu honte de ce qu'elle a fait, elle a eu peur de décevoir ses parents."

"Il faut que certains parents se rendent compte que leurs enfants ne sont pas des anges et qu'ils ont tué quelqu'un. Sans ces photos, ma fille serait toujours là."

Les parents de Juliette n'ont rien vu venir. Leur fille, élève en seconde internationale à Lisieux, faisait du sport, avait des amis. Elle était joviale et enjouée raconte sa maman. "On était tellement fier d'elle, c'était une élève charmante, elle était gaie. Et à cause d'un sale gamin qui a un mauvais fond, ma fille s'est suicidée et je ne la reverrai jamais. Je ne la verrai pas se marier, je ne la verrai pas devenir professeure d'anglais."

Elle paniquait

Aujourd'hui, Véronique Lebas veut que, si sa fille a subi du harcèlement, les responsable soient punis. Des auditions ont déjà eu lieu. La police indique que l'enquête se poursuit et refuse de faire le moindre commentaire pour l'instant. Vendredi matin, elle est partie comme si de rien de n'était. Et à 8h45, elle s'est jetée sous le train Deauville- Lisieux. Depuis quelques jours, elle paniquait à cause de cette photo d'elle prise par son ancien petit ami. "Notre vie s'est arrêtée à cause d'un gamin qui lui a fait du chantage aux photos et à cause de plusieurs autres qui ont rediffusé les photos récemment."

"Je vais me battre jusqu'à mon dernier souffle pour que ces enfants-là payent. Il faut que dans la société, les gens comprennent qu'on ne peut pas tout dire, tout faire que ça fait du mal, que ça détruit." Véronique Lebas a porté plainte, pour atteinte à l'intimité de la personne. Les obsèques de Juliette auront lieu ce mercredi à 10h30, en l'église de Courtonne-la-Meurdrac dans le Calvados. Une cérémonie "ouverte à tous les gens qui aimaient Juliette", précise la famille.

"A cause d'un sale gamin qui a un mauvais fond, ma fille s'est suicidée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess