Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lit-et-Mixe : une information judiciaire ouverte pour tentative d'assassinat

-
Par , France Bleu Gascogne

Près de 48 heures après la violente agression dont a été victime une femme de 27 ans à Lit-et-Mixe (Landes), son ex-compagnon a été mis en examen pour tentative d'assassinat, ce dimanche soir. Vendredi soir, il lui avait donné plusieurs coups de couteau au visage, la victime a perdu un œil.

Le palais de justice de Mont-de-Marsan
Le palais de justice de Mont-de-Marsan © Radio France - Valérie Mosnier

L'homme de 35 ans sera resté un peu moins de 48 heures en garde à vue. Le parquet de Dax a saisi le Pôle de l'instruction de Mont-de-Marsan pour l'ouverture d'une information judiciaire pour tentative d'assassinat. Le trentenaire a été présenté ce dimanche en fin d'après-midi à un juge d'instruction, qui a décidé de le mettre en examen pour ces faits. Le juge des libertés et de la détention a décidé dans la foulée de son placement en détention, au centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan. 

C'est donc la qualification de "tentative d'assassinat" qui a été retenue, c'est-à-dire qu'il y aurait eu préméditation. Vendredi soir, l'homme a expliqué être venu au domicile de son ex compagne, à Lit-et-Mixe. Le couple, qui vivait ensemble depuis huit ans, qui a trois enfants, est séparé depuis un mois. Le trentenaire sort tout juste de garde à vue pour des violences à l'encontre de son ex, et ne respecte pas le contrôle judiciaire qui lui interdit de s'approcher d'elle. 

Aux enquêteurs, il aurait dit être venu pour s'expliquer sur la garde des enfants. Leur mère lui aurait dit qu'elle ne voulait plus qu'il les voit. Après une violente dispute, il lui a donné au moins une dizaine de coups de couteau au visage, et notamment au niveau des yeux, pour qu'elle non plus ne voit plus ses enfants, aurait-il expliqué. 

La victime, hospitalisée d'urgence au CHU de Bordeaux, a perdu un œil. Elle n'aurait pas encore été entendue. 

La tentative d'assassinat est passible de la réclusion criminelle à perpétuité

Choix de la station

À venir dansDanssecondess