Faits divers – Justice

Loi Travail : six militants syndicaux jugés à Strasbourg ce mardi pour avoir manifesté sans autorisation

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu lundi 16 janvier 2017 à 17:00 Mis à jour le mardi 17 janvier 2017 à 9:00

La zone industrielle de Haguenau bloquée par une manifestation contre la loi Travail le 19 mai 2016.
La zone industrielle de Haguenau bloquée par une manifestation contre la loi Travail le 19 mai 2016. - DR

Six militants syndicaux seront jugés ce mardi par le tribunal correctionnel de Strasbourg. Ils sont poursuivis pour avoir organisé une manifestation contre la loi Travail en mai 2016, sans avoir demandé une autorisation préalable à la préfecture. Les syndicats évoquent un "procès symbolique".

Militants de la CGT, de Force ouvrière ou de Solidaires, six syndicalistes sont jugés ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Strasbourg. Ils sont poursuivis pour avoir participé en mai 2016 à Haguenau à une manifestation contre la loi Travail, sans avoir fait une demande préalable d'autorisation en préfecture.

Parmi les prévenus, Jean-Michel Delaye, a expliqué sur France Bleu Alsace, qu'il était loin d'imaginer de telles poursuites au moment de manifester. "On réagissait à l'utilisation de l'arme explosive, utilisée par le gouvernement, le 49-3. Toute la population était très en colère, on était très en colère, on n'a fait que notre travail de syndicaliste". Pour le secrétaire adjoint de l'union locale de la CGT à Haguenau, "ce procès n'a pas lieu d'être. On attend la relaxe".

"On était très en colère, on n'a fait que notre travail de syndicaliste." — Jean-Michel Delaye

Le 19 mai 2016, près de 200 personnes s'étaient rassemblées dans la zone industrielle de Haguenau et étaient allées bloquer la contournant de la ville, en distribuant des tracts aux automobilistes. Les six prévenus, cinq hommes et une femme, encourt jusqu'à deux ans de prison.

Soutien aux "6 de Haguenau"

Lors de la première audience en novembre dernier, 200 militants syndicaux mais aussi des élus en écharpe, s'étaient rassemblés devant le palais de justice pour soutenir "les 6 de Haguenau" et dénoncer "la répression syndicale".

Début janvier la CGT a adressé un courrier au ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas pour réclamer la relaxe des 6 prévenus.

La CGT appelle de nouveau à un rassemblement ce mardi à partir de 8h pour soutenir les 6 militants de Haguenau devant le tribunal de grande instance de Strasbourg. L'audience se tiendra à 8h30.