Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Loïc Réveille, le patron de Force Ouvrière dans le département, passe la main

vendredi 17 novembre 2017 à 5:38 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne

Après 16 années à la tête du syndicat, Loïc Réveille a décidé de transmettre les commandes de FO à la nouvelle génération de syndicaliste. Il va malgré tout garder un pied dans le syndicat auquel il a adhéré alors qu'il n'avait que 20 ans.

Loïc Réveille dans son bureau de Force Ouvrière à Laval
Loïc Réveille dans son bureau de Force Ouvrière à Laval © Radio France - Stéphanie Denevault

Mayenne, France

Loïc Réveille, c'est un physique, une voix, une figure du syndicalisme mayennais. Cet enfant du département est né dans une fratrie de 4 enfants, une mère au foyer *_"une vraie mama italienne"\ *_et un père ouvrier-menuisier. C'est justement en voyant son père cumuler deux emplois pour faire vivre sa famille qu'enfant, Loïc Réveille, a été choqué, en colère. Alors au lycée ou plus tard pendant ses études, il était le premier à défendre les intérêts des autres. A 20 ans, il prend sa carte à Force Ouvrière et restera fidèle à ce syndicat.

D'Yves Patoux à François Zocchetto

En 1992, le maître-nageur à la piscine Saint-Nicolas fait un choix. Il se met en disponibilité pour se consacrer entièrement à l'engagement syndical. Un engagement surtout tourné vers ses collègues, les agents municipaux. Loïc Réveille a négocié avec des maires au style et au tempérament très différent, Yves Patoux, François d'Aubert, Roland Houdiard, Guillaume Garot, Jean-Christophe Boyer et aujourd'hui François Zocchetto. Après 16 années à la tête du syndicat, Loïc Réveille qui a 61 ans, a décidé de passer la main. Ce sera lors du congrès départemental de FO. Il a un dauphin, c'est un hospitalier, mais c'est aux instances dirigeantes du syndicat de valider ce choix.

Le portrait de Loïc Réveille dans Mayenne Reportage

Portrait de Loïc Réveille