Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Loir-et-Cher : un garçon de 16 ans meurt percuté par un train à un passage à niveau à Nouan-le-Fuzelier

mardi 4 septembre 2018 à 18:12 - Mis à jour le jeudi 6 septembre 2018 à 10:32 Par Anne Oger, France Bleu Berry, France Bleu Orléans et France Bleu

Un adolescent de 16 ans est mort, lundi soir, percuté par un train sur un passage à niveaux à Nouan-le-Fuzelier, dans le Loir-et-Cher. Il venait de descendre de son train en gare et rentrait chez lui après le lycée. Il aurait traversé en passant sous la barrière du passage à niveau.

Le passage à niveau 112 à Nouan le Fuzelier
Le passage à niveau 112 à Nouan le Fuzelier - Capture d'écran google maps

Nouan-le-Fuzelier, France

Le jeune garçon venait de faire sa rentrée en seconde, à Vierzon, selon les gendarmes du Loir-et-Cher, et il rentrait chez lui, lundi soir, peu avant 19h. En descendant de son train, il aurait voulu traverser la voie ferrée au passage à niveau, celui qui traverse la départementale 93, la route de Saint-Viâtre, juste à côté de la gare. Les barrières était baissées, à l'approche d'un TER en provenance d'Orléans, mais l'adolescent serait passé en-dessous, et le train, qui arrivait juste à ce moment-là, n'aurait pas pu l'éviter, même si le conducteur aurait tenté de freiner.

Une enquête de gendarmerie et une enquête de la SNCF

L'adolescent, grièvement blessé, est mort quelques heures après l'accident. C'est le fils de commerçants bien connus dans le village de Nouan le Fuzelier, et l'émotion est grande dans la commune. Une enquête de gendarmerie est ouverte, une enquête de la SNCF également, pour savoir si ce passage à niveau était en bon état, s'il a bien fonctionné. Oui, selon les premiers éléments, il y avait un feu rouge, des clignotants, les barrières étaient en place.

Un passage à niveau pas jugé préoccupant

Et ce passage à niveau n'était pas classé parmi les passages dits "préoccupants", ceux qui nécessitent un aménagement. La SNCF se dit "attristée" par cet accident, et précise qu'elle fait régulièrement des interventions en milieu scolaire, pour rappeler les règles de prudence à observer.