Faits divers – Justice

Loire-Atlantique : début du procès du meurtrier présumé de Marion, tuée à 14 ans

Par Typhaine Morin, France Bleu Loire Océan et France Bleu mardi 8 novembre 2016 à 6:00

Le corps de Marion a été retrouvé le 20 mars 2012 dans les toilettes publiques de la ville de Bouguenais, près de Nantes
Le corps de Marion a été retrouvé le 20 mars 2012 dans les toilettes publiques de la ville de Bouguenais, près de Nantes © AFP - Franck Perry

Le procès de Yannick Luende-Bothelo s'ouvre ce mardi devant la cour d'assises de Loire-Atlantique, à Nantes. Le jeune homme comparaît pour le meurtre de Marion, 14 ans, violée et retrouvée morte dans des toilettes publiques de Bouguenais, le corps lacéré de coups de couteaux, le 20 mars 2012.

Reconnu pénalement responsable il y a près d'un an, le procès de Yannick Luende-Bothelo s'ouvre ce mardi devant la cour d'assises de Loire-Atlantique. Il est accusé d'avoir violé et tué Marion Trotin, une adolescente de 14 ans. Le corps de la jeune fille, lacéré d'une soixantaine de coups de couteaux, a été retrouvé le 20 mars 2012 dans les toilettes publiques de Bouguenais, près de Nantes.

Assassinat, viol et actes de barbarie

Yannick Luende-Bothelo a déjà un casier judiciaire : au moment des faits, il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt pour avoir arraché son bracelet électronique. Âgé de 25 ans au moment des faits, il avait été condamné pour des vols. Cette fois, il comparaît pour "homicide volontaire avec préméditation sur mineur de 15 ans et accompagné de viol et actes de barbarie en état de récidive légale". Le lendemain de la découverte du corps de Marion, une marche blanche avait rassemblé 500 personnes dans le quartier des Couëts, à Bouguenais.

Sa comparution devant une cour d'assises a fait l'objet de nombreuses expertises. Lors de sa garde à vue, Yannick Luende-Bothelo avait expliqué avoir frappé au hasard, sous injonction divine, dans le but de tuer. Et pour que le suspect soit reconnu pénalement responsable, il aura fallu plus de quatre expertises psychiatriques. Dans un premier temps, des médecins avaient mis en évidence une "schizophrénie paranoïde". Finalement, en décembre dernier, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Rennes avait tranché et avait estimé qu'il pouvait être jugé par une cour d'assises. Pour le plus grand soulagement des parents de Marion.

►► Ecoutez ce reportage de décembre 2015. A l'époque, nous ne connaissions pas la date du procès.

Agressions et tentative de meurtre

Yannick Luende-Bothelo est aussi accusé d'avoir agressé deux personnes âgées au lendemain du meurtre de Marion. Il comparaît donc aussi pour "tentative d'homicide volontaire avec préméditation en état de récidive légale, violences volontaires sans incapacité temporaire de travail (ITT) sur personne vulnérable en état de récidive légale".

Pendant ces huit jours d'audience, 14 témoins et 9 experts seront appelés à la barre. Le procès doit s'achever le vendredi 18 novembre.