Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Loire-Atlantique : ivre, il avait donné un coup de cutter à sa compagne à un centimètre de la carotide

-
Par , France Bleu Loire Océan

Un quadragénaire a été condamné ce jeudi à trois ans d'emprisonnement dont 18 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. En mai dernier à Lavau-sur-Loire, il avait donné un coup de cutter à sa compagne au niveau du cou. Il avait plus de deux grammes d'alcool dans le sang.

Trois ans de prison pour avoir donné un coup de cutter à sa compagne
Trois ans de prison pour avoir donné un coup de cutter à sa compagne © Maxppp -

Loire-Atlantique, France

Détenu depuis le jour des faits, le 8 mai dernier, le quadragénaire reconnaît avoir donné un coup de cutter à sa compagne, à l'issue d'un barbecue particulièrement arrosé dans la campagne de Lavau-sur-Loire. Ce jour-là, elle ne voulait pas monter dans sa voiture et il a eu peur qu'elle le quitte.  Son taux d'alcool est alors de 2,28 g par litre de sang.

Coup porté à un centimètre de la carotide

A un centimètre près, le coup aurait pu être fatal à la victime. Le couple connait des relations compliquées en raison de l'alcool des deux côtés. Sur le banc des parties civiles, la victime reconnaît "qu'elle est toujours amoureuse et se dit prête à un retour à une vie commune sans alcool". C'est sa mère qui l'a poussée à porter plainte. Le prévenu, artisan,  se dit aussi "très amoureux et regrette une très grosse bêtise et un geste insensé". 

La procureure insiste sur "la relation toxique" du couple.  Le prévenu est condamné à trois ans d'emprisonnement dont 18 mois avec sursis et mise à l'épreuve pendant deux ans. Il reste en détention, devra se soigner, suivre un stage de sensibilisation aux violences conjugales et a interdiction d'entrer en contact avec la victime. 

Choix de la station

France Bleu