Faits divers – Justice

Loire-Atlantique : les douanes saisissent près de deux tonnes de résine de cannabis

Par Thomas Schonheere, France Bleu Loire Océan jeudi 15 octobre 2015 à 16:25

Le chargement a été retrouvé dans une fourgonnette abandonnée par son chauffeur
Le chargement a été retrouvé dans une fourgonnette abandonnée par son chauffeur - Direction générale des douanes et droits indirects

Dans la nuit de mardi à mercredi, près du péage d'Ancenis, les douaniers ont intercepté un véhicule contenant 1920 kg de résine de cannabis. La drogue était probablement destinée à la région nantaise.

Une soixantaine de paquets en toile de jute et, à l'intérieur, près de deux tonnes de résine de cannabis. Voilà la belle prise réalisée par les douaniers de Nantes, dans la nuit de mardi à mercredi. Le chargement se trouvait dans une fourgonnette abandonnée sur une aire de l'autoroute A11. Une découverte qui ne doit (presque) rien au hasard.

Vers 1h du matin mercredi, alors qu'ils sont postés au niveau du péage d'Ancenis (Loire-Atlantique), les agents des douanes contrôlent un véhicule immatriculé en région parisienne. Arrive peu de temps après une deuxième voiture, en provenance elle aussi d’Île de France. Pour les douaniers nantais, plus de doute, c'est un go-fast, une technique utilisée par les trafiquants pour transporter de la drogue : un premier véhicule circulent en éclaireur, et peut ainsi alerter le ou les suivants qui transportent le chargement de stupéfiants.

Après avoir interpellé le conducteur du deuxième véhicule, les douaniers sont donc partis à la recherche du fameux chargement. Rapidement, ils ont retrouvé la fourgonnette, abandonnée par son chauffeur sur une aire de repos. A l'intérieur : 1920 kg de résine de cannabis. Selon les douanes, la drogue était probablement destinée à alimenter la région nantaise.