Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : un faux agent de la fondation du patrimoine tente d'escroquer 47.000 euros

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le 6 juillet, un escroc a essayé de voler 47.000 euros au propriétaire d'un château situé dans le Sud-Loire de la région nantaise. Cette somme correspond à une subvention touchée dans le cadre de la fondation du patrimoine.

Gendarmerie, illustration
Gendarmerie, illustration © Radio France

Le 6 juillet le propriétaire d'un château du Sud-Loire se présente dans la brigade de gendarmerie et dénonce l'appel d'un faux agent de la fondation du patrimoine. Un escroc qui lui demande de récupérer un chèque de 47.000 euros. Ça correspond au montant de la mission "Stéphane Bern" pour la rénovation de son château. Ce faux agent demande également que cet argent soit versé à un notaire agréé de la fondation du patrimoine. Ce notaire serait en charge de payer les artisans par la suite. Voyant la supercherie, la victime ne donne pas suite et prévient la fondation du patrimoine qui confirme la tentative d'escroquerie. 

La Fondation du patrimoine a porté plainte auprès du parquet de Paris, le 3 juillet, quand elle a eu connaissance de cette tentative d'escroquerie. Elle a aussi envoyé une newsletter d’information à tous ses porteurs de projets.

Les infractions économiques en hausse

Les gendarmes vous demandent d'être vigilants pour ne pas être victime de ce type de d'escroqueries. "Les infractions économiques et financières se développent et la période du Covid-19 avec la multiplication des démarches en ligne a vu se multiplier ce type d'arnaques. On en constate sur le Sud-Loire une augmentation de près de 50% par rapport à juin 2019, et +91% de falsifications et usages de chèques volés".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess