Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Loire-Atlantique : un homme de 80 ans tue son fils à coup de fusil

mercredi 25 avril 2018 à 18:37 Par France Bleu Loire Océan et Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Un homme de 80 ans est en garde à vue à la gendarmerie d'Ancenis. Ce mercredi matin, chez lui à Varades, il a tué son fils de 34 ans, en lui tirant dessus à plusieurs reprises avec un fusil. Le drame s'est produit dans le hameau de La Bourleyère.

C'est la gendarmerie d'Ancenis qui mène les auditions (photo d'illustration).
C'est la gendarmerie d'Ancenis qui mène les auditions (photo d'illustration). © Maxppp -

Varades, France

Le drame se déroule sur la commune de Varades dans l'est de la Loire-Atlantique, dans un petit hameau isolé constitué de trois maisons, au lieu dit la Bourleyère. Le maire parle d'une "triste" affaire. Il connait la famille. Le père "un homme assez calme" qui avait fait sa carrière "dans les travaux publics à conduire des engins de chantier" d'après l'élu et son deuxième fils "qu'il est sur le point de marier dans deux mois."

Plusieurs coups de feu

D'après les premiers éléments d'enquête, ce mercredi en milieu de matinée dans la maison familiale, l'octogénaire tire à plusieurs reprises avec un fusil de chasse puis il attend patiemment les gendarmes sur le pas de sa porte. Le fils décède sur place. D'après les voisins il instaurait un climat de terreur dans le foyer. Au moment du drame la mère de famille est présente dans l'habitation. Pendant que son mari était en garde à vue elle était entendue par les gendarmes à titre de témoin.