Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Montbrison : les interventions des gendarmes en augmentation sur les tapages et incivilités

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Pas de vacances pour les gendarmes. Leurs interventions sur les conflits de voisinage et tapages nocturnes sont en recrudescence depuis le début de l'été. France Beu a suivi la compagnie de Montbrison dans la soirée de vendredi à samedi.

Les gendarmes de Montbrison en patrouille dans le secteur chaque nuit.
Les gendarmes de Montbrison en patrouille dans le secteur chaque nuit. © Radio France - DV

Depuis l'arrivée de l'été, les gendarmes n'en finissent plus d'intervenir pour des tapages nocturnes, des apéros trop bruyants, des soirées trop animées. Il y a une semaine, 180 interventions dans toute la Loire contre une cinquantaine en temps normal. Idem ce week-end avec 42 interventions dans la nuit de samedi à dimanche contre une dizaine habituellement. 

Les esprits sont chauds depuis la sortie du confinement, beaucoup ne partent pas en vacances et les températures élevées qui incitent à boire quelques verres de plus n'arrangent rien. 

"Chronophage mais c'est notre travail"

Sur le secteur de Montbrison, 36 personnes forment la brigade de gendarmerie qui patrouille sur une large zone qui couvre environ 35 000 habitants. Les fréquentes interventions estivales de ce genre prennent naturellement beaucoup de temps aux patrouilles du lieutenant Vailhen qui commande la brigade : "Ce sont de situations chronophages. On peut en enregistrer jusqu'à 7 ou 8 dans une soirée. Ça représente un temps considérable. Il faut y intégrer le temps de déplacement de compréhension de la situation. Le temps de parfois rappeler la personne qui nous a sollicité. Des situations qui peuvent nous dévier d'autres plus importantes mais c'est notre travail et à chaque fois on fait cesser le trouble et le voisinage peut passer une soirée plus agréable." 

Des nuits passées à avaler des dizaines de kilomètres de routes du Montbrisonnais, en alerte, pour faire cesser un trouble et permettre à chacun de passer un été le plus paisible possible. Souvent cela se passe bien, comme ce soir là au Prieuré de Saint Romain Le Puy, une quinzaine de jeunes, rassemblés avec quelques bouteilles et de la musique, non loin d'un chantier. Les gendarmes interviennent en douceur mais à chaque appel sa réalité. "C'est tout le mérite des hommes qui sont placés sous mon commandement", conclue le lieutenant Vailhen, "de savoir réagir à ces situations qui peuvent être variées et qui peuvent les surprendre de jour comme de nuit".

L'intervention  nocturne des gendarmes à St-Romain-Le-Puy.
L'intervention nocturne des gendarmes à St-Romain-Le-Puy. © Radio France - DV
Choix de la station

À venir dansDanssecondess