Faits divers – Justice

LOIRE | Accident de Chalain-d'Uzore : la vitesse en cause

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 30 septembre 2015 à 15:07

Le poteau électrique a été littéralement "coupé" par le choc
Le poteau électrique a été littéralement "coupé" par le choc

Un accident dramatique de la route a fait deux morts et un blessé grave ce matin à Chalain-d'Uzore au nord de Montbrison. Deux jeunes ont perdu la vie, le conducteur de 20 ans et un des passagers âgé de 17 ans. Le troisième occupant du véhicule, une adolescente de 15 ans, est gravement blessé.

C'est un dramatique accident qui concerne encore des jeunes qui s'est produit en fin de matinée dans le Montbrisonnais sur la commune de Chalain-d'Uzore : deux jeunes hommes de 17 et 20 ans ont été tués, une adolescente a été gravement blessée.

La vitesse en cause

L'accident s'est produit entre deux hameaux, à l'entrée d'une ligne droite qui incite souvent les voitures a accélérer. C'est ce que dit le maire et ce que confirment aussi les gendarmes pour qui il n'y a pas de doutes : la vitesse est forcément en cause dans cet accident. Rien n'indique pour l'instant qu'il y aurait eu consommation d'alcool ou de stupéfiants.

Le véhicule, une peugeot 406, a heurté un poteau de bois avant de rebondir sur un poteau de béton. Les 2 poteaux ont été littéralement brisés par le choc, ce qui confirme la vitesse excessive. Selon un gendarme, le conducteur, jeune permis, a tout simplement voulu "défier les lois de la physique".

Ils se rendaient à la déchèterie de Montbrison

Les deux victimes décédées sont le conducteur et le passager avant de la voiture, âgés de 20 et 17 ans, orginaires de Montbrison et Leigneux près de Boën sur Lignon. Le plus jeune était le petit ami de la troisième victime, l'adolescente de 15 ans qui était à l'arrière. Ses jours ne sont pas un danger mais elle reste hospitalisée dans un état grave. Les trois jeunes revenaient de chez elle à Montverdun, et ils se rendaient à la déchèterie de Montbrison, pour y déposer quelques cartons.

"La voiture est méconnaissable, complètement méconnaissable. Il y a un virage qui annonce un ligne droite et les gens ne sont pas respectueux de la vitesse réglementaire". (Sylvie Genebrier, le maire de Chalain-d'Uzore)

Aucun(e)